Subscribe

Chloé, disparue depuis une semaine dans le Gard, retrouvée en Allemagne

Chloé Rodriguez, l’adolescente de 15 ans disparue depuis une semaine à Barjac, a été retrouvée saine et sauve vendredi en Allemagne dans le coffre d’une voiture dont le conducteur, originaire du Gard et déjà condamné en France, a été interpellé.

La jeune fille, qui a été hospitalisée mais est “a priori en bonne forme”, a été “formellement identifiée” grâce à sa photo qui a été transmise aux policiers allemands, selon une source proche du dossier. Les policiers allemands l’ont découverte dans le coffre d’une berline, lors d’un contrôle routier à Offenbourg, non loin de la frontière franco-allemande en face de Strasbourg. Correspondant au signalement de la disparue, elle avait affirmé aux policiers être Chloé Rodriguez. Le conducteur était recherché pour vol en Allemagne.

La police d’Offenbourg a prévu de communiquer sous peu sur l’affaire. L’information judiciaire ouverte mardi à Alès pour recherche des causes de la disparition devrait être close, une autre devant être ouverte à Nîmes pour enlèvement et séquestration. “Je serai soulagé quand je l’aurai dans mes bras”, a confié son père Jesus Rodriguez. Responsable d’une supérette à Barjac, il a remercié pour leur mobilisation les habitants de ce village médiéval de 1 400 habitants, où sa photo s’affichait sur les vitrines des commerces. “Ce que je sais, c’est (…) qu’elle est en vie et qu’elle va bien, voilà c’est tout ce que je peux vous dire. Excusez-moi, il faut que je prévienne ma famille, il faut que je savoure ce moment”, a déclaré son épouse à RTL.

Chloé Rodriguez n’avait plus donné de nouvelles depuis qu’elle avait quitté en scooter, vendredi vers 17H30, le domicile d’une amie situé dans un autre village à une dizaine de kilomètres. Son deux-roues avait été retrouvé dans la soirée devant le domicile familial, le moteur froid, avec toutes les affaires de la jeune fille sous le siège à l’exception de son casque et de son téléphone, dont la géolocalisation n’avait rien donné. Un appel à témoin avait été lancé pour retrouver cette jeune fille de corpulence mince, lycéenne à Alès, mesurant 1,59 m, pesant 49 kg, yeux bleus, cheveux longs châtain clair, piercings aux oreilles.

Son entourage et ses proches avaient été entendus par les enquêteurs et un important dispositif de recherches avait été mis en place autour du village de Barjac, une centaine de gendarmes, aidés par les habitants, effectuant des battues dans cette zone agricole et vallonnée du Gard. Des plongeurs des brigades nautiques d’Agde et du Grau du Roi ont ensuite exploré une dizaine de zones d’eau, avant l’arrivée de spéléologues d’Oloron Sainte-Marie pour fouiller des puits de mines. Sans aucun résultat.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related