Subscribe

Christian Blanc assure avoir réglé les dépenses de cigares de son ministère

Christian Blanc, qui affirme avoir lui-même décidé de démissionner du gouvernement, a assuré lundi dans un entretien au site lexpress.fr avoir remboursé “l’ensemble des dépenses de cigares” réglées sur fonds publics pour son secrétariat d’Etat.

Jusqu’à présent, il n’était question que de remboursements pour un total de 4.500 euros, alors que les dépenses s’élevaient à quelque 12.000 euros sur une période de dix mois, comme l’avait révélé Le Canard enchaîné.

“Lorsque j’ai eu connaissance de ces achats anormaux, j’ai signé un premier chèque, puis un deuxième, puis, à la demande du Premier ministre, un troisième pour l’ensemble des dépenses de cigares du ministère”, affirme l’ex-secrétaire d’Etat au Grand Paris au site de l’hebdomadaire L’Express.

Le 23 juin, le Premier ministre François Fillon avait sommé Christian Blanc de régler avec “ses deniers personnels la totalité de la dépense” de 12.000 euros.

Pour sa défense, Christian Blanc dit avoir été “informé tardivement” du niveau des dépenses engagées par son ex-chef de cabinet Guillaume Jublot, qu’il met de nouveau en cause.

“J’ai été stupéfait par l’importance des dépenses. Jamais mon ancien chef de cabinet ne m’a alerté sur quoi que ce soit”, ajoute-t-il.

“S’il ne l’a pas fait, ce n’est pas par négligence mais parce qu’il lui était impossible de me montrer les achats effectués au nom du secrétariat d’Etat, et pas uniquement de cigares”, accuse encore M. Blanc.

Il assure vouloir désormais “rétablir les faits”, soulignant qu’il sera plus facile d’y parvenir “en dehors du gouvernement”.

Comme on lui demande s’il a le sentiment d’avoir été “sacrifié” par le gouvernement, Christian Blanc répond : “Pas du tout. J’ai estimé en mon âme et conscience qu’il fallait démissionner. Ma décision remonte à quelque temps déjà. Cela devait se faire en juillet, ce fut le 4 juillet. C’était le meilleur moment pour le président de la République, c’est ainsi”.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related