Subscribe

Claudia Hommel, pour l’amour du cabaret

Elle pourrait être la plus française des Américaines. Passionnée par la musique et par la France depuis son plus jeune âge, Claudia Hommel explore depuis plusieurs années la chanson française et fait découvrir le monde du cabaret au Midwest. Portrait d’une artiste multi facettes qui animera le bal du 14 juillet prochain de Français du Monde-ADFE et de l’UFEC à Chicago.

« Ce qui me plaît plus que tout dans le cabaret, c’est l’échange avec le public, » sourit Claudia Hommel. Née en France de parents américains étudiant à Paris, elle découvre le monde de la musique et du spectacle lors de ces premières années de vie passées dans la ville lumière. « Mes parents étant musiciens, notre quotidien parisien était rempli de rencontres et d’échanges avec des artistes en tous genres, des peintres, des musiciens, des danseurs, » raconte Claudia qui précise également que « c’est toutes ces petites choses qui ont défini ma passion pour la France ». Revenue aux États-Unis juste avant son cinquième anniversaire, la famille s’installe dans le Michigan, à Detroit. « Ne baignant plus dans un milieu francophone, je me suis un peu détachée de la langue, » raconte Claudia Hommel qui continue quand même d’écouter les chansons d’Édith Piaf et de Jacques Brel. Elle ne refoulera le sol français qu’à ses 21 ans, dans le cadre d’un échange étudiant qui l’enverra à Besançon. Dans cette France encore marquée par les manifestations de mai 68, la jeune étudiante en histoire-géographie décide de s’inscrire à des cours de chant « pour le plaisir, sans l’idée d’en faire mon métier ». Après quasiment deux années passées dans le Doubs, elle décide de retourner à Detroit afin de terminer son cursus universitaire en histoire comparative franco-américaine et en documentation.

Simplicité et convivialité

Devenue archiviste, elle profite de son temps libre pour continuer à chanter et rencontre une troupe d’artistes (danseurs, chanteurs, peintres…) passionnés par le spectacle vivant. « Cette convivialité et la passion commune pour le spectacle ont changé ma vie, » sourit Claudia Hommel. « C’est à partir de ce moment que j’ai décidé de partir à New York ». Décidée à découvrir le monde du spectacle, Claudia Hommel va, par le biais de rencontres, jouer dans plusieurs salles et « apprendre le métier d’artiste sur le terrain », comme elle se plaît à dire encore aujourd’hui. « J’ai participé à des spectacles de danse, de chant, à des pièces de théâtre et à des cabarets, » précise-t-elle, « mais d’après l’avis de mes collègues de profession, pour réussir dans le milieu du spectacle, il faut choisir un domaine, le problème. c’est que tout me passionnait ! » sourit l’artiste pleine de de nostalgie. S’ensuit une rencontre avec Martha Schlamme (ndlr, une artiste folk renommée) qui a bouleversé sa vie. « Martha m’a donné l’envie de me consacrer au cabaret, » explique Claudia qui aime « s’amuser, parler avec les gens et leur faire plaisir, des valeurs centrales du cabaret ».

Une voix française à Chicago

Aujourd’hui installée à Chicago, Claudia Hommel vit de sa passion. Devenue chanteuse professionnelle, elle a monté son propre label et a déjà produit cinq albums. Les projets sont nombreux, comme par exemple celui de mettre en place une pièce de théâtre type « cabaret jazz » sur la période impressionniste. Elle enchaîne également les soirées cabaret dans les bistrots et salles de spectacles de la ville et dans tout le Midwest. Elle contribue à la promotion de la langue française… par le chant. L’artiste francophile dispense des cours de chant ouvert à tous à l’université DePaul, fait la tournée des écoles et des collèges pour sensibiliser à la langue de Molière et propose une fois par an un voyage de dix jours en France pour faire découvrir à ceux qui le veulent la vie des cabarets parisiens. « J’essaye à ma façon de parler de la France ».

Informations complémentaires :

Site officiel de Claudia Hommell

Informations sur le Bal du 14 Juillet à Chicago

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Brel, Gainsbourg et Dalida au cabaretBrel, Gainsbourg et Dalida au cabaret L'actrice et chanteuse française Yvonne Constant chante les icônes de la variété française des années 60 et 70 le temps de quatre concerts à New York. De Serge Gainsbourg à Joe Dassin, […] Posted in Music
  • Ute Lemper fait son cabaret au Carlyle à New YorkUte Lemper fait son cabaret au Carlyle à New York Après avoir fait salle comble pendant trois jours en décembre dernier au Palais de Chaillot à Paris et rempli le Shaw Theater de Londres, la diva allemande du cabaret, Ute Lemper se […] Posted in Music