Subscribe

Clinton attend de l’Iran des “pas concrets” sur le nucléaire à Moscou

La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a appelé jeudi l’Iran à être prêt à faire “des pas concrets” sur son programme nucléaire controversé lors des prochaines discussions avec le groupe 5+1, les 18 et 19 juin à Moscou.

“Nous voulons que l’Iran vienne à cette réunion pour entamer le travail nécessaire pour parvenir à une solution diplomatique. Nous voulons qu’ils viennent préparés à faire des pas concrets en particulier dans le domaine de l’enrichissement à 20%”, a déclaré Mme Clinton à Istanbul.

“En réponse à leur action, nous sommes prêts à agir en retour, et nous avons dit que ceci est une position unifiée de la communauté internationale et de ceux parmi nous qui participent aux négociations, ce qui inclut la Russie et la Chine”, a ajouté Mme Clinton lors d’une conférence de presse à l’issue d’un sommet international sur la lutte contre le terrorisme.

L’Iran et le groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne) doivent se retrouver à Moscou les 18 et 19 juin pour poursuivre les négociations nucléaires entamées en avril à Istanbul et poursuivies à Bagdad les 23 et 24 mai.

Les déclarations de Mme Clinton interviennent alors que l’Iran a mis en doute la volonté des pays occidentaux de parvenir à un accord. “Les retards de l’autre partie pour accepter une réunion d’experts (demandée par l’Iran pour préparer la rencontre de Moscou) jettent le doute et l’incertitude sur sa volonté de parvenir à un succès des discussions”, a déclaré le négociateur iranien Said Jalili, cité mercredi par l’agence iranienne Irna.

Selon une source diplomatique proche des discussions, les 5+1 estiment qu’une nouvelle réunion au niveau “technique” ne servirait à rien, et que la rencontre de Moscou doit se préparer par des contacts au plus haut niveau portant sur les questions de fond. Les pays occidentaux demandent à l’Iran de suspendre l’enrichissement à 20% pour rassurer la communauté internationale sur le caractère pacifique de son programme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related