Subscribe

Clinton condamne un attentat meurtrier contre des Américains au Pakistan

La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a qualifié de “lâche” l’attentat suicide à la voiture piégée ciblant des diplomates américains qui a fait au moins quatre morts lundi au Pakistan, se félicitant de la réponse des autorités locales.

“Nous condamnons de manière très claire l’attentat contre notre personnel consulaire… Nous déplorons cet attentat suicide lâche et ce terrorisme qui affecte tant de personnes dans le monde et contre lequel nous devons tous nous dresser”, a déclaré la chef de la diplomatie américaine lors d’une conférence conjointe avec son homologue indonésien Marty Natalegawa à Jakarta.

Mme Clinton n’a pas voulu se prononcer sur les auteurs de l’attentat survenu à Peshawar, un sanctuaire des talibans dans le nord-ouest du Pakistan, mais loué la réponse des autorités locales, tandis que la collaboration pakistano-américaine dans la lutte antiterroriste fait souvent l’objet de vives tensions. “Selon les informations que j’ai en ma possession, les autorités pakistanaises ont répondu de manière très appropriée”, a-t-elle ajouté.

L’attentat est survenu lundi matin à Peshawar, grande ville du nord-ouest pakistanais, près des bureaux du Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) et d’un quartier résidentiel où sont installés des employés du consulat américain et des bureaux d’ONG étrangères. “Deux employés américains et deux Pakistanais membres du personnel du consulat (de Peshawar) ont été blessés”, a indiqué l’ambassade américaine à Islamabad dans un communiqué. Il s’agissait de la troisième fois au moins que le consulat ou son personnel sont la cible d’attaques depuis avril 2010.

L’ambassade américaine n’évoquait dans son communiqué que le sort de ses employés du consulat, laissant ouverte la possibilité que des ressortissants américains non diplomates (CIA, contractants privés ou autres…) aient été tués ou blessés. Mian Iftikhar Hussain, le ministre de l’Information de la province de Khyber Pakhtunkhwa, avait d’abord annoncé que “l’explosion avait tué deux Américains”. Après la diffusion du communiqué de l’ambassade américaine, il a confirmé sa déclaration et précisé que l’attaque avait tué quatre personnes.

Près d’une vingtaine de personnes ont été blessées lors de l’attaque, selon les autorités pakistanaises. L’attentat n’a pas été officiellement revendiqué par les insurgés talibans qui sont la cible répétée d’attaques de drones américains dans des zones tribales du nord-ouest pakistanais, près de la frontière afghane.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related