Subscribe

“Cloclo” en ouverture du festival du film français à Hollywood

Le biopic du chanteur Claude François inaugurera le 16 avril, le COLCOA, la grand messe du cinéma hexagonal à Los Angeles.

Claude Francois suscite toujours l’adoration de ses fans, plus de 30 ans après sa disparition. Le film biographique Cloclo, sorti en France le 14 mars dernier, a même dépassé le million d’entrées dès sa première semaine d’exploitation. Rebaptisé My Way aux Etats-Unis, du nom de la version anglaise de la chanson “Comme d’habitude”, popularisée par Frank Sinatra outre-Atlantique, le biopic de Florent-Emilio Siri fera l’ouverture du 16e COLCOA (City of Lights/City of Angels). Le festival du film francais d’Hollywood se tiendra du 16 au 23 avril prochain.

Une année record pour le cinéma français

Le scénario retrace la vie de l’icône populaire, depuis sa jeunesse à Alexandrie et son départ douloureux vers la France, jusqu’au succès qu’on lui connait. Pour faire revivre “Cloclo”, l’acteur belge Jérémie Renier s’est mis au chant, à la danse et aux abdos. “Claude François ce n’est pas vraiment ma génération ni mon patrimoine”, confiait-il à quelques jours de la sortie du film. “J’ai beaucoup bossé. Six mois de préparation, je n’en ai jamais fait autant. Mais c’est la première fois que je porte un aussi gros film (20 millions d’euros) sur les épaules. Je voulais être au top.”

Pour François Truffart, organisateur du festival, “le film devrait contribuer à mieux faire connaître aux Américains la figure de Claude François, dont l’un des derniers projets, juste avant sa mort, était de venir s’installer à Los Angeles”. Cette année encore, “le festival reflète la vitalité et la diversité de la production française”, se félicite-t-il, alors que le cinéma hexagonal sort d’une année record avec une fréquentation au beau fixe, un nombre historique de films produits et le triomphe international du film The Artist, lauréat de cinq Oscars, dont celui de meilleur acteur pour Jean Dujardin.

Julie Delpy et Alexander Payne

Très prisé des distributeurs américains, le festival a sélectionné 55 films, dont 34 longs métrages et 21 courts métrages. Parmi les longs métrages, 29 seront en compétition pour le prix du jury et le prix du public. La programmation compte notamment 38 témoins de Lucas Belvaux, Les adieux à la reine de Benoît Jacquot, L’amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder, Americano de Mathieu Demy, L’exercice de l’Etat de Pierre Schoeller, Polisse de Maïwenn, La fille du puisatier de Daniel Auteuil ou le film d’animation en 3D Un monstre à Paris de Bibo Bergeron.

L’actrice et réalisatrice française Julie Delpy, devenue une figure du cinéma indépendant aux Etats-Unis, fera l’objet du “Focus sur un cinéaste”. Elle présentera Deux jours à Paris et Le Skylab – dont ce sera la première américaine – et donnera une leçon de cinéma et une classe magistrale. Le réalisateur de The Descendants, Alexander Payne, présentera Hôtel du Nord de Marcel Carné, tandis qu’un hommage sera rendu à Yves Montand à l’occasion des 20 ans de sa disparition, avec la projection d’une version restaurée du film Le sauvage de Jean-Paul Rappeneau.

Le festival s’achèvera avec l’incontournable Intouchables, le plus gros carton de l’année passée en France. Avec plus de 19 millions d’entrées et le César du meilleur acteur en 2012 pour le jeune comédien Omar Sy, le film-phénomène sera présenté en clôture. Ses réalisateurs, Eric Toledano et Olivier Nakache, retrouveront ainsi le festival où ils avaient présenté en première mondiale leurs films Nos jours heureux (2006) et Tellement proches (2009).

Pour plus d’informations (programmation, tarifs), visitez le site officiel du COLCOA.

Bande-annonce du film Cloclo (2h28min) :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related