Subscribe

CODOFIL : l’agence qui promeut le français en Louisiane depuis plus de 40 ans

Basé à Lafayette, le Conseil pour le développement du français en Louisiane (CODOFIL) fait la promotion du français en Louisiane en gérant notamment un système de bourse et en coordonnant les réseaux et événements francophones dans l’État.

Ils sont à peu près encore 200 000 francophones en Louisiane. Depuis 1968, le Conseil pour le développement du français en Louisiane (CODOFIL), une agence étatique, travaille pour perpétuer l’héritage français dans cet État racheté en 1803 par les États-Unis à la France. Le Codofil est basé à Lafayette, au cœur de la région cadienne. Carrefour des cultures créoles et cajun, cette ville de 110 000 habitants, au sud-ouest de la Louisiane, est à l’image d’un État à l’héritage métissé.

Refuge pour des centaines d’évacués des ouragans Katrina et Rita en 2005, Lafayette, qui doit son nom au célèbre général français, vit aujourd’hui sa francophonie au quotidien. « Katrina a réveillé la culture créole », explique Elaine Clément, responsable du développement du Codofil. « Il y a un mois, une soixantaine de Créoles se sont réunis à Nantikoche pour discuter de l‘avenir de la culture créole. C’est extraordinaire. Ici, un groupe créole se rencontre toutes les semaines pour parler en créole. Les ouragans ont uni cette communauté ».

Le Codofil a un budget annuel de moins de 400 000 dollars pour promouvoir le français en Louisiane. « Je travaille pour le Codofil depuis 14 ans », glisse Elaine Clement. « Notre budget est régulièrement remis en question. Et je ne pense pas que la crise améliore beaucoup les choses pour nous ». L’agence collabore avec plusieurs partenaires dont la France, la communauté française de Belgique, le Québec, et gère notamment un système de bourse pour les étudiants. Le Codofil a élaboré un programme d’échanges avec le consortium des universités parisiennes (MICEFA) pour permettre à des étudiants français de venir étudier en Louisiane et vice-versa. Il y a également un programme de visas pour les enseignants étrangers. 

Le Codofil travaille également avec le département de l’Éducation de Louisiane sur les programmes d’immersion francophone comme celui de l’école Park Vista à Opelousas que Pierre Vimont, l’ambassadeur de France, va visiter aujourd’hui. L’agence a en outre lancé un concours ouvert aux étudiants de français de Louisiane. Le but est de concevoir une publicité pour assurer la campagne de promotion du français dans l’État. La date de remise des dossiers a été fixée au 20 avril prochain. Les gagnants seront annoncés à l’occasion du Festival international de Louisiane qui se déroulera à Lafayette du 22 au 26 avril prochains.

À noter que la Louisiane est également en lice pour l’organisation du Congrès mondial acadien en 2014.

Infos pratiques

www.codofil.org
www.myspace.com/codofil
www.micefa.org

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related