Subscribe

Colonisation de la Palestine : Obama menace Abbas de “répercussions” s’il recourt à l’ONU

Le président américain Barack Obama a menacé Mahmoud Abbas de “répercussions” pour l’Autorité palestinienne s’il insistait pour faire voter au Conseil de sécurité une résolution sur la colonisation, a dit vendredi un responsable palestinien.

“Le président Obama, lors de sa conversation jeudi avec le président Abbas, a menacé de prendre des mesures contre l’Autorité palestinienne si elle insistait pour demander au Conseil de sécurité de condamner la colonisation et d’en demander l’arrêt”, a précisé ce responsable, sous couvert de l’anonymat, au lendemain d’un entretien téléphonique de près d’une heure entre MM. Obama et Abbas.

“Il y aura des répercussions sur les relations palestino-américaines si vous persistez dans vos tentatives pour aller au Conseil de sécurité et ignorez notre demande, en particulier compte tenu du fait que nous avons des propositions alternatives”, a ajouté M. Obama, selon ce responsable. Selon des responsables palestiniens, l’ambassadrice américaine aux Nations unies, Susan Rice, a proposé au groupe arabe, qui a refusé, de renoncer à faire voter le projet de résolution comme prévu vendredi.

Elle a proposé en échange un communiqué non contraignant de la présidence du Conseil, l’envoi d’une mission sur place du Conseil de sécurité, et une référence aux frontières de 1967 dans le prochain communiqué du Quartette sur le Proche-Orient (Etats-Unis, ONU, Russie et Union européenne).

La “Feuille de route” adoptée en 2003 par le Quartette appelait à la fin des violences palestiniennes et au gel de la colonisation israélienne. Les pourparlers de paix, brièvement relancés en septembre, sont suspendus depuis l’expiration d’un moratoire israélien sur les nouvelles constructions dans les colonies. Les Etats-Unis ont reconnu en décembre l’échec de leurs efforts pour convaincre Israël de décréter un nouveau moratoire, exigé par les Palestiniens pour reprendre les négociations.

Related