Subscribe

Contrats TGV aux USA: la France explique le rôle de la SNCF dans l’Holocauste

L’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a déclaré jeudi à l’AFP qu’il n’était “pas trop inquiet” pour les contrats de TGV aux Etats-Unis, de retour d’une visite au Congrès où il a expliqué le rôle de la SNCF dans le transport des Juifs déportés pendant la Seconde Guerre mondiale.

Un élu de Floride à la Chambre des représentants américaine a récemment annoncé qu’il allait déposer un projet de loi pour empêcher la SNCF de participer à des appels d’offres pour les projets de train à grande vitesse aux Etats-Unis, en raison de son rôle dans l’Holocauste. Cette démarche au niveau fédéral fait suite au vote d’une loi en Californie qui oblige tous les candidats à un contrat à faire la lumière sur leur éventuel rôle dans le transport de prisonniers de 1942 à 1944, tandis que les autorités de Floride envisagent des mesures similaires. “A Washington, on a rencontré des sénateurs, des représentants, des membres de l’administration”, a raconté M. Raffarin, parti aux Etats-Unis dans le cadre du groupe d’amitié France-USA du Sénat.

Il y a expliqué la position de la SNCF, dont il avait auparavant rencontré le président Guillaume Pepy: au sujet de la repentance de l’entreprise –qui a transporté quelque 75.000 Juifs déportés pendant la Guerre–, du dossier d’indemnisation et aussi de “toutes les relations entre la SNCF et les autorités à cette époque-là”, rappelant qu’elle était aux ordres de l’occupant et que plus de 2.000 cheminots ont été fusillés ou déportés. “On a développé cette thèse, et on a été souvent compris. Ils ont demandé que le dossier soit communiqué au niveau fédéral, et c’est ce qui est en train d’être fait”, a poursuivi Jean-Pierre Raffarin. “La SNCF et l’ambassade de France sont très mobilisées”, a observé le sénateur de la Vienne, qui n’est “pas trop inquiet”. “La SNCF a ouvert ses archives, elle assume une transparence totale et tout est accessible aux Américains s’il le souhaitent”, a-t-il conclu.

 

  • Ouf, heureusement qu’il y a des gens pour expliquer aux « TDC chauvins » les subtilités de la culture américaine. Comme en plus, ils sont bien élevés, c’est parfait…

  • Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Related