Subscribe

Copé plaide pour le”ni ni”, ni vote PS, ni vote FN à une élection locale

Jean-François Copé, président de l’UMP, a de nouveau plaidé pour le “ni-ni”, ni vote PS, ni vote FN, en cas de duel entre le Parti socialiste et le Front national au second tour d’une élection locale, lundi lors d’un meeting à Nîmes devant environ 2 000 personnes.

“Je l’assume et je prends mes responsabilités en le disant. Dans un duel FN-PS au 2e tour d’une élection locale, je n’appellerai pas certes pas à voter pour le FN mais je n’appellerai pas non plus à voter pour le parti socialiste”, a affirmé M. Copé, qui se veut le champion d’une “droite décomplexée”. Le PS est “allié au Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon, qui n’a rien à envier au Front national”, a-t-il ajouté. “Parler de grand coup de balai, de purifier l’atmosphère politique, selon les mots de Jean-Luc Mélenchon, est-ce une rhétorique différente de celle du Front national ?”. “Le rassemblement de notre famille politique doit se faire sur une ligne forte, courageuse. Soyons fiers d’être de droite”, a aussi dit le député-maire de Meaux.

M. Copé a également prédit “un nouveau 1958” pour la France, “ce moment où des Français, profondément patriotes, se sont retrouvés autour du général de Gaulle pour sortir leur pays de l’ornière, avec des réformes courageuses”. “L’UMP est a nouveau en ordre de marche”, a-t-il dit, invitant les militants UMP à se mobiliser dans la perspective des élections municipales de 2014.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related