Subscribe

Corinne Narassiguin : “Frédéric Lefebvre a mené une mauvaise campagne”

Elue députée de la circonscription d’Amérique du Nord avec 54,01% des voix devant son rival UMP Frédéric Lefebvre (45,99%), la candidate PS/EELV crée la surprise. Corinne Narassiguin répond en exclusivité aux questions de France-Amérique.

France-Amérique : Quel sentiment l’emporte après cette victoire surprise sur Frédéric Lefebvre ?

Corinne Narassiguin : Je suis très contente. C’est une très belle victoire qui récompense une belle campagne, un travail de terrain d’un an et demi qui a payé. J’aurai aimé une meilleure participation. Mais même en France, on voit que la participation n’a pas été forte.

Il y a un an, lorsque vous avez commencé votre campagne, imaginiez-vous gagner avec dix points d’avance sur le candidat de la droite ?

Non, je ne pensais pas gagner de manière si large. On pensait arracher une victoire en travaillant dur. L’ampleur de la victoire, c’est le signe d’une démobilisation de l’électorat de droite. Il y a clairement eu un rejet du “parachutage”. J’ai su m’intéresser aux préoccupations des Français d’Amérique du Nord. Si j’ai réussi à me démarquer autant des candidats locaux au premier tour, c’est par la qualité de mon travail et de mon équipe. Frédéric Lefebvre a lui mené une mauvaise campagne, à côté de la plaque. C’est ça qu’il paie aujourd’hui.

Quand comptez-vous vous rendre à Paris ?

Normalement cette semaine, pour préparer la première session à l’Assemblée nationale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related