Subscribe

Cuba: protestations de victimes d’un anticastriste relaxé aux Etats-Unis

La relaxe par la justice américaine de l’anticastriste Luis Posada Carriles, accusé par Cuba et le Venezuela d’avoir notamment fomenté deux attentats qui ont fait 74 morts, a provoqué des protestations de proches des victimes dimanche à La Havane.

“Il n’y a pas de justice, il n’y a pas de justice”, s’est exclamé Giustino di Celmo, père d’un jeune touriste italien tué dans une vague d’attentats contre des hôtels à La Havane en 1997. Il a néanmoins ajouté qu’il gardait “toujours un espoir que justice sera faite” un jour.

Luis Posada Carriles, 83 ans, a été relaxé vendredi par un tribunal d’El Paso, au Texas, des accusations de parjure et d’infractions aux lois américaines sur l’immigration. Des proches de victimes de l’attentat contre un avion de ligne cubain, qui a explosé en plein vol en 1976, faisant 73 morts, ont accusé Washington d’appliquer deux poids, deux mesures dans les dossiers touchant à Cuba.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related