Subscribe

Dans les draps sourds de Marianne Dissard, une chanteuse française venue de l’Arizona

Marianne Dissard, une chanteuse française vivant dans l’Arizona, a entamé sa première tournée en Europe et est arrivée mercredi en France. Elle y joue des titres extraits de son album L’Entredeux, coproduit par le bassiste du groupe américain Calexico. Entretien avec une « Française de l’Ouest » à la voix vaporeuse.

Comment vous êtes-vous retrouvée à Tucson en Arizona ?

Je suis arrivée à Phoenix à 16 ans, parce que mon père avait été muté. Les États-Unis n’étaient ni un choix, ni un rêve : la seule chose qui me préoccupait était de savoir ce que je ferais après mon bac. En 1989, après mon lycée, j’ai filé à Los Angeles pour me lancer dans le cinéma. C’est à Los Angeles que j’ai découvert les musiciens de Giant Sand, un groupe originaire de Tucson qui s’est surtout fait connaître en Californie. En 1993, j’ai annoncé à la patronne du bureau de distribution de films pour lequel je travaillais que je voulais faire un documentaire sur Giant Sand. Et en août 1994, c’était fait, je commençais mon tournage à Tucson. Et j’y suis restée !

Vous avez donc tout d’abord produit des courts-métrages et des documentaires. Comment êtes-vous passée de la caméra au micro ?

J’ai toujours beaucoup aimé écrire et j’ai fait pas mal de théâtre plus jeune. Il y a trois ans, j’ai voulu mettre mes textes en chanson. Je ne joue pas d’instrument donc cela représentait pour moi un travail énorme. J’ai enregistré mes textes sur une cassette et je les ai accompagnés de musiques que je connaissais et dont le style de mélodie me faisait penser aux paroles de mes chansons. Je les ai données à Joey Burns, le bassiste du groupe Calexico, pour qu’il ait une idée de ce que je voulais exprimer, et il les a instrumentés.

Votre nouveau CD L’Entredeux est coproduit par le bassiste du groupe Calexico, Joey Burns. Comment s’est passée votre collaboration avec lui ?

Je connais Joey depuis 20 ans. Je l’ai rencontré quand il faisait encore partie de Giant Sand et avant qu’il ne forme Calexico avec le batteur John Convertino. Joey avait très envie de sortir un album français, mais il ne pouvait pas le faire tout seul. Avec L’Entredeux, Joey apporte tout le côté musical, le style « americana » (Ndlr. Un style musical développé dans les années 1990, mélange de folk, de country, et de rock). J’ai apporté la partie plus « chanson française ». J’ai grandi avec les chansons de Brel et Brassens, dont mes parents étaient fans, donc la chanson à texte fait un peu partie de mon inconscient.

Parlez-nous de la scène musicale de Tucson.

Vous allez être surprise mais beaucoup de Français viennent enregistrer à Tucson. C’est un peu la référence en matière de musique « typique » américaine. En août dernier, tout un groupe est venu à l’initiative des French Cowboy, une formation musicale originaire de la Loire. Ils ont organisé une semaine de festival de rock « made in Nantes » mais transféré à Tucson, la ville mythique de l’Ouest américain ! Il y avait notamment Dominique.A, Françoiz Breut, Katerine, Papier Tigre… Et aussi les gens comme moi ou Naïm Amor, un autre Français, des artistes qui font partie de la scène musicale de Tucson depuis longtemps. Le fait que Calexico soit originaire d’ici a mis la puce à l’oreille de beaucoup de chanteurs français. Certains groupes de l’hexagone viennent ici pour se donner une image « soleil/cow-boy » et pouvoir repartir vendre leur image marketing en France.

Sortir un CD aux États-Unis dont les paroles sont entièrement en français est un pari osé. Comment le public a-t-il réagi ?

En fait, très souvent on s’en fout de ne pas comprendre les paroles d’une chanson. Mes concerts en live se passent toujours super bien. Les mots finalement ne sont qu’une des composantes du live. Lors de mes concerts, il y a deux types de public : comme les journaux annoncent que je suis française, une partie de l’audience est francophone et un peu plus âgée. L’autre partie se compose de hipsters (ndlr, bobos américains). Du coup, je joue parfois en deux temps, en première partie de soirée plutôt pour le public francophone et en deuxième partie pour les plus jeunes.

Vous partez jusque fin mars présenter votre nouveau CD en Europe avec notamment 5 dates de concerts en France. Comment appréhendez-vous votre rencontre avec le public français ?

Je ne suis pas du tout inquiète pour les concerts. Mais pour l’album, je suis moins sûre de moi. Le problème c’est que mon CD a été catalogué « chanson française ». Alors que ce n’est pas du tout ça. Dans la chanson française, la voix et la position sont vraiment mises en avant. Là, c’est un mélange. Et comme j’ai enregistré à Tucscon, les ingénieurs du son n’avaient pas du tout l’habitude des textes en français. Notre langue a beaucoup plus de sibilantes (ndlr, sons qui produisent un sifflement) qu’en anglais et les micros et matériels américains ne sont pas tout à fait adaptés. J’ai dû me battre avec les ingénieurs pour pas qu’ils enlèvent toutes les sibilantes !

Le clip des draps sourds (Ndlr. l’un des titres du nouvel album) a été plus ou moins censuré en France !

Oui, j’ai essayé de le rendre plus soft pour les TV françaises, mais il a été refusé. J’ai tourné ce clip dans un hôtel de Tucson en août avec des amis musiciens dont ceux qui étaient venus à Tucson pour le festival organisé par les French Cowboy. On a bien rigolé en le tournant !

Informations pratiques :

Tournée de Marianne Dissart en Allemagne, en Suisse et en France

Mar 11 20098:00P
Nachtleben w/ Françoiz BreutFrankfurt – DE
Mar 12 20098:00P
El Lokal w/ Françoiz BreutZurich – CH
Mar 13 20098:00P
Kulturladen w/ Françoiz BreutKonstanz – DE
Mar 14 20098:00P
Karlstorbahnof w/ Françoiz BreutHeidelberg – DE
Mar 15 20098:00P
Stadtgarten w/ Françoiz BreutKoln – DE
Mar 16 20098:00P
Franz w/ Françoiz BreutAachen – DE
Mar 18 20099:00P
Point Ephémère (w/ Sammy Decoster)Paris
Mar 20 20095:00P
FNAC InstoreParis
Mar 22 20099:00P
La PolitiqueBordeaux
Mar 23 20098:00P
Nouveau Fairfield Cafe (w/ Andrew Collberg)Toulo
Mar 24 20098:00P
L’Antirouille (avec Lazare, Rimbaud et Andrew Collberg)Montpellier

Marianne Dissard et Joey Burns en tournée sur la côte ouest du 23 avril au 8 mai 2009. Pour retrouver toutes les dates et lieux de concert, cliquez ici.

Marianne Dissart, L’Entredeux, septembre 2008

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related