Subscribe

David Martinon : « L’atout de l’équipe de France est qu’on ne l’attend pas »

Chaque jour et jusqu’au 11 juin, dans le cadre de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud, france-amerique.com vous propose le pronostic de Français installés aux États-Unis, auquel se joindront des personnalités du foot. Aujourd’hui : David Martinon, consul général de France à Los Angeles. Vous pouvez nous envoyer votre propre pronostic à info@francetoday.com. Vous pourrez peut-être gagner l’un des quatre abonnements au magazine France-Amérique mis en jeu.

Le consulat général de Los Angeles compte beaucoup de fans des Bleus : le premier d’entre eux est David Martinon, le représentant de la France à Los Angeles. Pendant la Coupe du monde, il a bien l’intention de suivre – dans la mesure du possible – les diffusions des matches de l’équipe de France au Melgard Public House, entouré d’autres supporters de la communauté franco-américaine. Voici le pronostic très diplomatique de ce grand admirateur de Dominique Rocheteau, l’Ange Vert.

Pensez-vous que la France sera championne du monde ?

En tant que représentant de la France à l’étranger, je n’imagine pas que l’équipe de France ne gagne pas la Coupe du monde. Son atout : le fait qu’on ne l’attende pas.

Pour ou contre Raymond Domenech ?

Raymond Domenech a pour lui d’avoir été l’entraîneur il y a 4 ans, lorsque les Bleus ont raté la victoire de très peu. Le fait qu’il ne soit pas un grand porte-parole ne devrait pas avoir de conséquences sur sa capacité à diriger l’équipe.

Quels sont, pour vous, les joueurs à suivre lors de cette Coupe du monde ?

Chez les Français : Gourcuff, Lloris et je suivrai Thierry Henry, un grand champion, pour son dernier grand défi. Et bien sûr Messi (ndlr, d’Argentine), Kaka (ndlr, du Brésil). En Californie, nous suivons aussi beaucoup le football mexicain, donc j’attends de voir un joueur comme Javier Hernandez dans la plus grande des compétitions.

Quelle est votre relation au foot ?

C’est une passion d’enfance qui n’a jamais cessé. Avoir fait l’ENA est le résultat de mon échec à devenir footballeur professionnel !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related