Subscribe

David Martinon rend à « bakchich.info » la monnaie de sa pièce

Le consul général de France à Los Angeles, David Martinon, a découvert vendredi 21 août un article peu flatteur le concernant sur bakchich.info. Il a aussitôt répliqué point par point sur son blog et envisage d’entamer des poursuites contre le site.

« Informations, enquêtes et mauvais esprit ». C’est ainsi que bakchich.info définit le ton et le contenu de son site. Le consul général de France à Los Angeles qui s’est vu décerner un « carton rouge »  dans l’article « David Martinon, L.A. Confidential », posté le 21 août, n’en a, en tout cas, apprécié ni les informations – qu’il conteste – ni le mauvais esprit.

David Martinon y est accusé d’avoir  « manqué aux usages républicains » en ne se rendant pas au Bastille Day Festival de Los Angeles organisé le 12 juillet, alors que, toujours d’après le journaliste de bakchich.info, « il avait demandé aux organisateurs d’annoncer son discours pour 12 h 45 ».  Plus loin dans l’article on apprend « qu’un confrère a pu constater que, le même jour,  « David Martinon barbotait tranquillement dans la piscine de la résidence à Beverly Hills. »

Il est noté ensuite que le consul général a boudé cette manifestation, qui aurait rassemblé 10 000 personnes, mais s’est rendu deux jours plus tard à une réception officielle organisée par une société privée où était conviés 500 invités, selon Sami Abada, l’auteur de l’article.

David Martinon n’a pas attendu pour répondre point par point sur son blog – sous le titre : « Désolé, mais je ne me laisse plus calomnier » – à ce qu’il considère être « une crucifixion en bonne et due forme. » Il s’explique sur son absence du Bastille Day Festival de Los Angeles, « un évènement à caractère lucratif », précise-t-il qui « n’était pas un événement officiel ». Il reprend l’historique d’échanges tendus entre lui et l’organisatrice de la kermesse en question, dont d’ailleurs il doute qu’elle ait rassemblé 10 000 personnes. « L’affaire » est d’ailleurs remontée jusqu’à Pierre Vimont, l’ambassadeur de France aux États-Unis qui, écrit David Martinon, a demandé à l’organisatrice « de prendre contact avec moi [David Martinon] pour dissiper les malentendus. »

Mais ce qui a le plus troublé le consul général est le passage le dépeignant en train de barboter dans sa piscine : « (…) mon épouse a été extrêmement choquée d’apprendre qu’une personne s’était introduite chez nous, seule possibilité pour être en mesure d’avancer cela. »

Le diplomate blogueur qui a tenu à réagir à l’article en direct sur la toile, ne compte peut-être pas s’en tenir là. Son avocat, Me David Koubbi, contacté lundi par France-Amérique, a confirmé que son client était en train d’envisager la possibilité de poursuivre le site d’information pour diffamation.

L’échange entre David Martinon et bakchich.info a divisé les expatriés français de Los Angeles, supporters et détracteurs du consul général et de son action dans la communauté s’interpellant en ligne via les commentaires.

David Martinon, qui ironisait en conclusion de son blog sur « l’importance » de cette affaire, avait dès dimanche d’autres préoccupations puisqu’il est depuis dimanche à Las Vegas au chevet des victimes du dramatique accident de minibus qui a coûté la vie à deux jeunes Françaises et blessé quatre autres. « Après un tel drame, la vengeance d’une prestataire non retenue m’apparaît vraiment négligeable », déclarait-il au téléphone de Las Vegas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related