Subscribe

De jeunes danseuses québecoises en stage à New York

Le temps d’un stage, une douzaine de jeunes danseuses québecoises sont de passage à New York pour échanger avec leurs homologues américains.

Arrivée du Canada mercredi dernier après une nuit dans le car, une petite troupe de l’école de danse Florence Fourcaudot s’est rendue au réputé Peridance Capezio Center, en plein cœur de Manhattan. Les douze adolescentes, âgées de 14 à 16 ans, vont suivre pendant quelques jours les cours de ballet du Peridance Youth Ensemble.

Après une rencontre chaleureuse avec les danseuses américaines, les petites recrues se mettent à la barre, pour une leçon bilingue franco-anglais. “Les filles pratiquent la danse en amateur”, précise la directrice de l’école québecoise, Julie Morin. “Ce stage a un but de formation, mais dans un cadre de loisir.”

Tandis que les parents, venus pour accompagner, contemplent les exercices de demi-pliés, Julie Morin insiste sur l’importance de “l’échange, de la création de liens.” “Au-delà de l’acquisition d’une technique, il s’agit aussi du développement identitaire des individus”, explique-t-elle. Ses élèves venues de Chicoutimi sont fières d’être invitées par le centre new-yorkais à se produire sur scène lors du Spring Choreographer’s Showcase, dimanche 18 mars.

Elles profitent également de leur séjour dans la grande pomme pour voir deux spectacles de danse : une production de la Compagnie Martha Graham au Joyce Theatre et la comédie musicale Chicago, sur Broadway.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related