Subscribe

Décès du supporter parisien : Auxerre-PSG se jouera en huis-clos

Alain Dujon, président d’Auxerre, a déploré jeudi devoir “supporter les errements des supporteurs d’un autre club”, après la décision du ministère de l’Intérieur de faire jouer à huis-clos Auxerre-Paris SG en Coupe de France le 23 mars, après le décès du supporter parisien.

“C’est une grosse déception au niveau sportif, même si on comprend la décision prise pour la sécurité du public, explique M. Dujon. Mais notre public a toujours été exemplaire en terme de fair-play, de sportivité. Et on doit supporter les errements des supporteurs d’un autre club. Là, c’est le football qui prend une grosse claque.””La fête sportive attendue, comme c’est toujours le cas en Coupe de France, est bien gâchée, poursuit le dirigeant. C’est certain que le risque zéro n’existe pas, mais avec toutes les mesures qui avaient été prises pour la sécurité, dont cinq compagnies de CRS…”
”Nous sommes le maillon faible dans cette affaire, et nous en subissons les conséquences, c’est-à-dire un gros préjudice sportif, et financier, dénonce-t-il encore. Qui va en effet payer les frais engagés pour la sécurité, alors qu’il n’y aura pas de recettes? L’AJA se trouve flouée dans cette affaire. Et j’ajoute que c’est quand même bien dommage que des lois existent contre les fauteurs de troubles, mais qu’elles ne sont toujours pas appliquées”.

“Je peux comprendre cette décision, mais nous ne sommes pour rien dans cette affaire, et au plan sportif on va en subir les conséquences, sans compter le manque à gagner pour le club, souligne pour sa part Jean Fernandez, entraîneur d’Auxerre. Et ce n’est pas en faisant des huis-clos qu’on va régler le problème”.
”Il y a vraiment urgence à faire quelque chose, sinon les stades vont se vider vraiment, insiste le technicien. A l’image de l’Italie, où la violence et le racisme, pendant et autour des matches, ont vidé les stades.”

“Jouer ce quart de finale dans un stade vide, ça n’a pas du tout la même saveur, surtout pour un match de coupe, déplore Olivier Sorin, gardien de l’AJA. C’est nous qui subissons les conséquences des problèmes de sécurité du Paris SG avec ses supporters, c’est tout de même bien regrettable”.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related