Subscribe

Décès d’un candidat de Koh-Lanta : l’affaire prend une tournure judiciaire

Le décès vendredi dernier d’un candidat de l’émission de téléréalité de TF1 Koh-Lanta a pris une tournure judiciaire jeudi, après l’ouverture d’une enquête pour homicide involontaire et une plainte en diffamation de la maison de production mise en cause dans un témoignage anonyme.

Le parquet de Créteil a ouvert jeudi une enquête préliminaire pour “homicide involontaire”, afin de rechercher les causes de la mort de Gérald Babin, candidat de cette émission, a-t-on appris jeudi, confirmant une information de RTL. TF1 et Adventure line productions (ALP), la société de production, n’ont pas commenté. L’enquête a été confiée mercredi soir à l’Office central de recherche des violences faites aux personnes de la direction centrale de la police judiciaire, a précisé le parquet de Créteil.

Résidant à Villejuif, Gérald Babin, 25 ans, avait succombé le 22 mars à une crise cardiaque au premier jour de tournage de l’émission phare de télé-réalité de TF1, dans l’île de Koh Rong, au large de Sihanoukville (sud). Son corps est arrivé jeudi matin à l’aéroport de Roissy et devait être autopsié vendredi matin à l’institut médico-légal de Paris.

Parallèlement, ALP a annoncé son intention de porter plainte en diffamation ce jeudi après un témoignage anonyme, largement repris par le site Arrêt sur Images, qui “met clairement en cause l’attitude de la production et du médecin”. Arrêt sur Images dit avoir reçu ce témoignage d’un membre de l’équipe de la production présent au moment du décès. ALP a qualifié l’accusation anonyme de “mensongère et odieuse”. “Une enquête judiciaire dira nécessairement toute la vérité sur les causes et circonstances du décès de Gérald Babin et démontrera que toutes les règles de sécurité ont été respectées”, selon ALP, qui a refusé de donner plus de détails sur l’affaire.

Plusieurs polémiques dans le passé

Selon la société de production, Gérald Babin a été pris de crampes lors du premier jeu suivant l’arrivée des participants sur le site. Il a été pris en charge par le médecin urgentiste de l’émission qui lui a prodigué les premiers soins, avant de décider de l’évacuer vers l’hôpital où il est mort. Après ce décès, le premier dans un programme de télé-réalité français, TF1 a annoncé l’annulation de la saison 2013 et tous les candidats sont rentrés chez eux. Les autorités cambodgiennes ont de leur côté classé l’affaire, estimant qu’il s’agissait d’une mort naturelle.

Adaptation française de “Survivor”, un jeu britannique lancé en Suède avant d’envahir une quarantaine de pays, Koh-Lanta (île thaïlandaise qui signifie en français “l’île aux millions d’yeux”) a été diffusée par TF1 depuis 2001, en douze saisons régulières, au rythme d’une par an. Des éditions spéciales ont également été programmées où figuraient généralement des candidats vedettes des saisons précédentes.

Présentée par Denis Brogniart depuis 2002, elle met en scène 14 à 20 candidats qui doivent survivre sur une île inhabitée pendant 40 jours. La dernière saison a réuni 7,4 millions de téléspectateurs en moyenne, soit 30% de part d’audience. L’émission a déjà été concernée par plusieurs polémiques dans le passé. En 2011, des candidats avaient demandé et obtenu la requalification de leur contrat de jeu en contrat de travail. Un an plus tard, plusieurs candidats avaient été accusés d’avoir scellé un pacte avant le début de la saison pour se partager les gains en cas de victoire finale de l’un d’eux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related