Subscribe

Déficit budgétaire américain : Dominique Strauss Kahn salue le discours de Barack Obama

Dominique Strauss-Kahn, le directeur général du Fonds monétaire international, salue les ambitions du président américain Barack Obama de réduire le déficit budgétaire des Etats-Unis.

“Le discours du président Obama est tout à fait bienvenu. Cela va dans la bonne direction”, a déclaré jeudi Dominique Strauss-Kahn à Washington, lors d’une conférence de presse, qui ouvrait l’assemblée semestrielle des 187 Etats membres du FMI.

Barack Obama a fixé mercredi l’objectif de réduire le déficit de 4.000 milliards de dollars cumulés sur douze ans. Il a indiqué que les Etats-Unis n’y parviendraient pas sans imposer davantage leurs contribuables les plus favorisés, ménages riches ou grandes entreprises. Le président américain a énoncé quatre moyens pour y parvenir: “des dépenses restant basses, des économies supplémentaires dans notre budget de Défense, la réduction des dépenses de santé superflues tout en renforçant (les programmes publics) Medicare et Medicaid, et une réforme des impôts”.

Le FMI avait publié mardi des estimations selon lesquelles les Etats-Unis devraient afficher en 2011 le déficit budgétaire le plus élevé du monde, à égalité avec l’Irlande, à 10,8% du produit intérieur brut.

“Le fait qu’une consolidation à moyen terme du budget soit nécessaire aux Etats-Unis a été mis en avant par le FMI depuis longtemps, et je suis très heureux de voir que les autorités (américaines) sont sur la même page”, a précisé M. Strauss-Kahn ultérieurement, lors d’un entretien diffusé sur Bloomberg TV.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related