Subscribe

Des émissaires américains à Paris avant la visite de Hollande aux Etats-Unis

Trois émissaires américains ont rencontré à Paris l’équipe de François Hollande afin de préparer la visite, la semaine prochaine, aux Etats-Unis du nouveau président français et sa rencontre avec Barack Obama, a-t-on appris de sources concordantes vendredi.

Le président américain, en lui adressant ses félicitations dès dimanche soir par téléphone après son élection à la présidence française, a invité François Hollande à lui rendre visite à la Maison Blanche, juste avant les sommets du G8 à Camp David et de l’Otan à Chicago. Cette première prise de contact entre les deux chefs d’Etat aura lieu vendredi matin à Washington, a affirmé à l’AFP Pierre Moscovici, chargé de la transition auprès de M. Hollande.

Michael Froman, conseiller adjoint à la Sécurité nationale en charge des Affaires économiques internationales, a été reçu jeudi matin, au QG de M. Hollande, par Paul Jean-Ortiz, qui vient d’être désigné conseiller diplomatique de François Hollande, Michel Sapin, qui fut chargé du projet pendant la campagne et Pierre Moscovici, a ajouté ce dernier.

Philip Gordon, sous-secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, Antony Blinken, conseiller à la Sécurité nationale auprès du vice-président Joe Biden ont eu un déjeuner de travail vendredi à Paris avec M. Jean-Ortiz, et plusieurs hauts fonctionnaires du Quai d’Orsay, a-t-on indiqué de sources diplomatiques française et américaine. M. Moscovici devait aussi les rencontrer ce vendredi en fin d’après-midi. “Il s’agit de rencontres à leur demande, dans le but de préparer” les sommets du G8 et de l’Otan, a-t-il dit.

Après la première rencontre Obama-Hollande, le sommet du G8 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon, Royaume-Uni et Russie) débutera dans la soirée du 18 mai à Camp David par un dîner officiel, et sera largement dominé le lendemain par les questions de croissance économique. Le sommet de l’Otan, sur deux jours, commencera le dimanche 20 mai à Chicago avec l’Afghanistan et le bouclier antimissile à l’ordre du jour.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related