Subscribe

“Des hommes et des dieux”: les spectateurs touchés par la grâce

Avec un million de spectateurs en deux semaines, le film de Xavier Beauvois “Des hommes et des dieux” dépasse les espérances des professionnels en attirant un public peu assidu d’ordinaire au cinéma mais touché par la grâce des moines. Le réalisateur  est actuellement en déplacement à New York où son film va etre projeté ce week-end. “Des hommes et des dieux” déjà Grand prix à Cannes représentera la France aux Oscars en mars.

Bien que lancée avec peu de copies sur les écrans français le 10 septembre, l’histoire des moines de Tibéhirine, enlevés et assassinés en Algérie en 1996, s’est d’emblée installée en tête du box-office. “Franchement, un film de plus de deux heures primé à Cannes, sur des moines en robe de bure dans un monastère en Algérie, c’est tellement étiqueté Art et Essai que d’habitude ça ne sort pas dans les salles populaires. Mais là, on a tout de suite senti la très forte demande”, indique Delphine Benroubi, qui gère 130 salles indépendantes dans toute la France et se dit prête à garder le film à l’affiche “jusqu’en novembre”. En deux semaines, relève-t-elle, il a déjà fait mieux qu'”Un Prophète”, le film de Jacques Audiard, également Grand Prix à Cannes 2009 (556.931 spectateurs en quinze jours).

“Quand j’ai vu le film à Cannes je pensais qu’il allait se passer quelque chose, mais pas à ce point-là”, confie aussi Thierry Tabaraud, exploitant de salles à Saint-Dizier (Haute-Marne), qui parle d’une “vraie rencontre” entre les moines et le public. “Au début, on avait plutôt une clientèle un peu catho, des gens qu’on ne voit pas souvent au cinéma. Mais ça s’ouvre de plus en plus et ça va durer”, pronostique-t-il en soulignant l’excellent bouche à oreille dont le film bénéficie.

Denis Blum, exploitant du cinéma “Le Palace” à Epinal (Vosges), a organisé lundi dernier un débat avec le père Jean-Marie Lassausse (“Le Jardinier de Tibéhirine”, Bayard): “Une semaine avant, c’était déjà complet, j’ai dû en prévoir un deuxième”. “Ce qui fait son succès, c’est son universalité: son message de fraternité peut être apprécié par tous, même par des athées”, estime-t-il. Juif non pratiquant, rapatrié d’Algérie, Alfred, 70 ans, confirme: “C’est l’aventure humaine qui parle à tous. Elle transcende la religion. C’est d’abord une histoire d’hommes, qui se demandent s’ils doivent partir ou rester”. Et s’il regrette “un peu trop de cantiques et de prières, c’est aussi pour laisser le temps au spectateur de se plonger dans cette vie retranchée”, estime-t-il.
“Conquise”, selon ses termes, la Conférence des évêques de France (CEF) souligne aussi que le film “dépasse les croyances”. C’est “un chef-d’oeuvre de paix, de témoignage spirituel au sens très large du terme. C’est très ouvert à la conscience universelle”, a confié samedi à l’AFP Mgr Bernard Podvin, porte-parole de la conférence. “Il y a en chacun de nous une dimension spirituelle qui ne demande qu’à se développer, mais qui est mise à mal par le paganisme ambiant considérable, où règnent le dieu-fric et un matérialisme effarant”, analyse également le Père Maurice Bellot, du diocèse de Paris.

“Voilà qu’un film démontre qu’il est des valeurs autrement plus importantes -notamment l’oubli de soi- que celles fondées sur l’argent. Qu’il existe une possibilité de s’élever”, poursuit-il. “Le besoin de sacré inhérent à chaque homme trouve ainsi l’occasion de se révéler. Et l’homme s’en trouve réconforté, grandi, animé de l’espoir d’un monde meilleur”.
Fort de cet accueil, le distributeur, Mars Distribution, laisse 424 copies en circulation en troisième semaine et attend désormais le deuxième million de spectateurs.

Infos pratiques :

Des hommes et des dieux sera projeté samedi 25 et lundi 27 septembre dans le cadre du New York Film Festival. Infos et tickets : http://www.filmlinc.com/nyff/2010/

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Les palmes d’orLes palmes d’or     On pourrait penser que la fameuse palme d'or est à un film ce que le prix Goncourt représente pour un livre, une garantie de notoriété au moins provisoire pour l'auteur et un […] Posted in Cinema
  • Laurent Cantet “très ému” de voir son film retenu pour les OscarsLaurent Cantet “très ému” de voir son film retenu pour les Oscars La Palme d'or du Festival de Cannes 2008, Entre les murs de Laurent Cantet, a été sélectionnée pour représenter la France à la prochaine cérémonie des Oscars. Le film doit être diffusé le […] Posted in Cinema