Subscribe

Des macarons hauts en couleur

Rose, bleu, jaune, violet, vert… C’est un univers haut en couleur et en saveurs que vous propose de découvrir Macaron Café, une enseigne qui ne manquera pas d’attirer l’œil des passants et d’émoustiller les papilles des plus gourmands.

S’il est un endroit où les nostalgiques des pâtisseries françaises retrouveront le sourire, c’est bien chez Macaron Café. Ici, vous savourerez d’authentiques petits biscuits ronds…  et voyagerez l’espace d’un instant, direction la France. « Bonjour monsieur, bonjour madame »… On a la French touch, ou on ne l’a pas.

Cécile et Arnaud Cannone posent leurs valises à New York et observent longuement les gens dans la rue. Ils constatent, comme tout le monde, l’omniprésence du café dans la vie des Américains et décident de se donner la possibilité de leur offrir un accompagnement gourmet. L’aventure commence.

Ils ouvrent une première boutique au cœur du fashion district à Manhattan et, en 2007, sur la prestigieuse Madison avenue. Leurs macarons sont aussi distribués dans quelques hôtels de la ville, lors d’évènements privatifs et, par exemple, lors de la Fashion Week, dans une couleur en corrélation avec la tendance du moment.

Ce qui fait la vraie différence de Macaron Café, c’est qu’en respectant la traditionnelle recette, les pâtisseries sont conçues sans gluten et sont également casher (un rabbin vient tous les mois pour valider ce statut). Par ailleurs, explique Cécile, « Pierre Hermé fait vieillir différemment ses ingrédients et propose des macarons salés, notamment ceux à la truffe blanche. Ladurée offre une gamme de macarons plus classiques. Nous, nous sommes plus fantaisistes. Nous avons même un macaron I love New York ».

Faire des macarons relève de la magie de l’alchimie. « Il faut connaître parfaitement sa recette, son four, la qualité de ses ingrédients. Il faut aussi s’intéresser à l’hydrométrie, à la météo, au taux d’humidité dans le blanc d’œuf… », précise t-elle.  Si malgré la complexité de la tâche, vous avez envie de vous lancer dans la confection de ceux-ci, grand bien vous en fasse, Cécile publiera fin septembre/début octobre un livre de recettes en anglais.

Et pas la peine de soulever la question du régime. On vous répondra qu’en pâtisserie comme en amour, on ne compte pas.

Informations pratiques:

* 485 7th avenue, entrée 36th street (212-564-3525) – Ouvert du lundi au vendredi, de 7 h à 20 h, et le samedi de 10 h à 19 h.

* 625 Madison avenue, entrée 59th street (212-486-2470) – Ouvert du lundi au vendredi, de 7 h à 19 h, le samedi de 9 h à 19 h et le dimanche de 10 h à 18 h.

http://macaroncafe.com/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • La pâtisserie comme un des beaux-artsLa pâtisserie comme un des beaux-arts Dans un décor contemporain et élégant tout en transparence, la nouvelle pâtisserie-salon de thé de François Payard à New York a élu domicile dans l’Upper East Side. Rencontre avec un […] Posted in Culture
  • Recette d’oeufs au caviarRecette d’oeufs au caviar OEUFS AU CAVIARINGRÉDIENTS: ½ tasse de crème épaisseSel et poivre de Cayenne2 cuillères à café de jus frais de citron vert 2 cuillères à café de vodka4 œufs1½ cuillère de beurre2 à 4 […] Posted in Culture