Subscribe

Des oies du Canada massacrées à New York

Des centaines d’outardes (ou bernaches du Canada) ont été euthanasiées l’an dernier à New York afin d’éviter une collision avec un avion, comme celle qui avait provoqué l’amerrissage d’un Airbus dans l’Hudson, a révélé mardi le New York Times.

Pas moins de 1.676 de ces oies au cou et à la queue noire, omniprésentes en Amérique du Nord, ont été capturées dans un rayon de 11 km autour des aéroports Kennedy et de La Guardia, puis gazées, a indiqué le quotidien américain, citant un rapport du ministère de l’Agriculture. L’opération a permis de réduire de 89% la population des outardes vivant à proximité des deux aéroports, mais le nombre de ces animaux migrateurs s’est à nouveau envolé et une nouvelle élimination massive est prévue, selon le rapport.

Etouffement des réacteurs

“L’administration fédérale de l’aviation et l’armée de l’air des Etats-Unis observent une tolérance zéro à l’égard des bernaches du Canada aux aéroports ou à proximité des aéroports, en raison de la forte probabilité de dommages aux aéronefs”, martèle le ministère de l’Agriculture. La lutte contre ces volatiles a commencé à la suite de la collision de janvier 2009 entre un appareil qui venait de décoller de La Guardia et un vol d’outardes. Les corps des volatiles avaient provoqué l’étouffement des réacteurs, mais le pilote était parvenu à poser son avion dans l’Hudson avec 155 personnes à bord, dont toutes ont survécu.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related