Subscribe

Des trésors royaux du Louvre à San Francisco

Les objets d’arts décoratifs, qui datent de l’époque de Louis XIV à la Révolution française, sont exposés jusqu’en mars prochain.

La riche histoire de l’Ancien Régime s’invite en Californie. Ces objets rares seront visibles au Fine Arts Museums de San Francisco, jusqu’au 17 mars 2013. L’exposition intitulée “Trésors royaux du Louvre : de Louis XIV à Marie-Antoinette” servira ainsi “de prologue, d’ouverture” dans le cadre d’un partenariat de 5 ans conclu entre les deux instititions, a annoncé Henri Loyrette, directeur du célèbre musée français.

“Quand vous organisez une exposition, c’est presque toujours une occasion unique. Des conservateurs travaillent beaucoup ensemble, sur une longue période, et puis c’est tout”, ajoute-t-il. “Il est plus intéressant d’entreprendre ce processus de manière régulière, en impliquant tout le personnel, sur des sujets artistiques, des projets d’enseignement et des publications. C’est tout cela qui fait un musée aujourd’hui.”

Echanges et collaboration

“Il est incroyablement excitant d’être impliqué dans l’apport au public, à Paris et à San Francisco, d’oeuvres issues de nos deux illustres institutions”, a reconnu Richard Benefield, directeur adjoint du Fine Arts Museums. “L’accord apportera non seulement une nouvelle érudition grâce à notre collaboration, mais il permettra aux visiteurs de voir les objets d’art de nos deux musées, ce qui ne serait pas possible autrement”. A l’image des “Gemmes de la Couronne”, des vases en pierres dures couverts d’or et de pierres précieuses provenant de la collection personnelle du roi Soleil.

A l’origine du prêt des oeuvres, il y a la rénovation des galeries consacrées aux arts décoratifs du XVIIIe siècle du musée du Louvre. Les objets délicats sont “à observer soigneusement pour voir comment ils ont été faits et quel genre d’histoire ils nous racontent. C’est aussi une sorte d’histoire de France de Louis XIV à la Révolution française. C’est aussi une histoire de goût,” a expliqué Henri Loyrette. Certaines de ces oeuvres – bustes, vases, bijoux, porcelaines de Sèvres – sont exposées pour la première fois aux Etats-Unis et n’ont même jamais quitté la France.

Exposition majeure en 2016

Les prêts pourraient comprendre des “antiquités, peintures, sculptures, arts décoratifs, imprimés, dessins, et textiles”, dans le cadre d’échanges d’œuvres spécifiques ou d’expositions entières selon l’accord. Des échanges de tableaux du peintre John Martin (1789-1854) avec des sculptures de Jean-Antoine Houdon (1741-1828) sont déjà prévus. Le public californien devra néanmoins patienter avant d’admirer peut-être des chefs d’oeuvre comme ceux de Rembrandt ou Léonard de Vinci. Des discussions pour l’organisation d’une exposition majeure entre 2016 et 2017 sont en cours.

“Etant donné la nature diverse de leurs collections, le musée du Louvre et le Fine Arts Museums de San Francisco partagent l’idée qu’il serait bénéfique de développer des programmes d’éducation communs, explorant l’art et les questions historiques, techniques et éthiques, qui affectent la communauté des musées internationaux d’aujourd’hui”, ont déclaré les dirigeants des deux institutions dans un communiqué. Ajoutant que cet accord était “guidé par un désir de développer une coopération culturelle internationale et de renforcer les liens entre français et américains”.

 

Plus d’informations :

Exposition “Trésors royaux du Louvre : de Louis XIV à Marie-Antoinette”.

Dates : du 17 novembre au 17 mars 2013

Lieu  : au Legion of Honor du Fine Arts Museums (Lincoln Park, 100 34th Avenue, San Francisco, CA 94121)

Tarifs : $20 (adultes), $17 (seniors de 65 ans et +), $16 (étudiants), $10 (jeunes de 13 à 17 ans). L’entrée pour les membres et enfants de 12 ans et moins est gratuite. Des visites en groupe sont aussi possibles. Pour réserver vos places, cliquez ici.

Pour plus de renseignements, contactez le (415) 750-3600 ou rendez-vous sur legionofhonor.famsf.org.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related