Subscribe

Deux sénateurs préparent une réforme de l’immigration aux Etats-Unis

Deux sénateurs américains, le démocrate Charles Schumer et le républicain Lindsey Graham se sont mis d’accord sur les grandes lignes d’une réforme de l’immigration qu’ils entendent proposer au Sénat, et exposent dans un article à paraître vendredi dans le Washington Post.

Le président Obama a réagi jeudi dans un communiqué à cette annonce en félicitant les deux élus et en les appelant à “forger un consensus au delà des clivages partisans sur cette importante question cette année”.

Les sénateurs, qui ont diffusé jeudi les principaux points de leur ébauche de réforme, présentent un plan en quatre grands points: créer des cartes de Sécurité Sociale biométriques, servant de cartes d’identité, pour empêcher que les immigrants illégaux puissent travailler, un renforcement de la sécurité aux frontières, la création d’un processus d’admission des travailleurs temporaires, et la mise en place d’une procédure “difficile mais juste” vers la légalisation.

Les sénateurs qui ont travaillé ensemble pendant plusieurs semaines sur ce plan souhaitent l’application d’un système de contrôle des emplois pour responsabiliser les employeurs qui ont recours à la main d’oeuvre illégale.

Les travailleurs immigrés devront présenter à leur employeur leur nouvelle carte de Sécurité Sociale contenant les informations sur leur statut.

La carte devra être insérée dans une machine qui confirmera l’identité et le statut de la personne. Si la personne possède un statut légal, l’employeur pourra l’embaucher. Si l’employeur refuse d’utiliser ce système, il s’exposera à des amendes.

En matière de contrôles aux frontières et à l’intérieur du territoire américain, les employeurs prônent la tolérance zéro pour les immigrants criminels (membres de gangs, trafiquants de drogues, d’armes…), avec l’aide notamment de nouvelles technologies de surveillance.

Les élus stipulent également dans leur ébauche que les Etats-Unis doivent s’efforcer d’attirer “les meilleurs et les plus brillants du monde”. Une carte verte (résident permanent aux Etats-Unis) sera accordée aux titulaires de doctorats en sciences, technologies, ingénierie, ou maths obtenus dans une université américaine.

Related