Subscribe

Didier Roustan, le retour d’un homme de foot sur TV5 États-Unis

Depuis février, Didier Roustan présente Foot ! tous les lundis soir sur TV5 États-Unis. Cette émission sur le championnat de foot français marque le grand retour du journaliste au verbe coloré et chantant, deux ans après que la chaîne francophone a décidé de se passer de ses services pour les commentaires de matches en direct. Retrouvez une autre interview avec Didier Roustan dans le guide de TV5 diffusé dans le numéro d’avril de France-Amérique. Pour vous abonner, cliquer ici.

On imagine Didier Roustan à l’autre bout du fil, une cigarette à la main. On entend sa fille de 4 ans jouer avec sa chienne dans les bureaux parisiens de « Foot citoyen », son association qui « essaie de donner des repères aux jeunes grâce au football ». Didier Roustan, homme de foot de 51 ans, parle de sa passion avec cette voix rauque qui a longtemps fait vivre les matchs de Ligue 1 française sur TV5. Deux saisons après avoir été mis sur la touche des directs de la chaîne – « Ils voulaient changer et devenir plus sérieux. Rigoler ça leur convenait plus à cette époque-là », glisse-t-il -, il a fait son retour sur TV5 en février. Il y anime chaque lundi soir Foot !, une émission sur le championnat de France.

Didier Roustan a fait ses premiers pas à la télévision il y a 32 ans. « J’ai toujours fait ce que je voulais et avec la même personnalité», explique l’homme qui n’hésite pas à pousser la chansonnette en direct. Il appréciait les conversations pendant les matches avec les internautes de la chaîne qui peuvent poser des questions par email. « Je ne devais pas plaire à tout le monde. Dans mes commentaires, j’appelais un chat un chat. Je ne m’interdisais par exemple pas de dire que les mouettes de Marseille avaient peur pour leurs plumes lorsque Djibril Cissé (ndlr. l’ancien attaquant de l’Olympique de Marseille et de l’équipe de France) n’était pas dans un grand jour et tentait un tir au but ». Un style qui a pu déranger. « Si vous êtes fade et avez un encéphalogramme plat, personne n’a rien à redire », ajoute-t-il. « En revanche, si vous abordez un virage à 140 km/h, c’est sûr que vous allez prendre quelques graviers ».

Outre son association « Foot citoyen » et son émission Foot ! sur TV5, Didier Roustan est présent sur les ondes d’Europe 1 quatre soirs par semaine, commente les matches de Ligue des Champions sur CFI, et travaille également pour L’Equipe TV, France 2 et France 3. Lorsqu’il commente les résultats de Toulouse, la « bonne surprise de la saison », ou ceux du Paris-Saint-Germain, l’actuel dauphin de l’Olympique lyonnais en Ligue 1, sa voix profonde vibre. Didier Roustan se réjouit de la bataille plus serrée que d’habitude en tête du championnat de France : « Je n’ai rien contre l’Olympique lyonnais (ndlr, le septuple champion de France), mais c’est un peu emmerdant quand il n’y a plus aucun suspense pour le titre à une dizaine de journées de la fin de la saison ».

Le constat de Didier Roustan est implacable : la différence de niveau entre des championnats comme l’Angleterre ou l’Espagne et la Ligue 1 française, se creuse irrémédiablement pour une histoire de gros sous. « Même Lyon a de plus en plus de mal à garder ses meilleurs éléments », poursuit-il. « Pour les bons joueurs étrangers, la Ligue 1 n’est pas aussi attractive que la Premier League anglaise. Et certains préféreront être 17ème joueur à Chelsea plutôt que premier joueur à Lyon ».

Journaliste très sollicité, Didier Roustan fréquente encore les stades mais plutôt à l’étranger. Notamment à Londres, où il aime assister aux matches d’Arsenal, équipe entraînée par son ami Arsène Wenger. Il parle aussi du plaisir qu’il a à se rendre au Nou Camp à Barcelone, à Santiago Bernabeu à Madrid, et à San Siro à Milan. Dans cette liste de stades prestigieux, on retrouve pourtant le Parc des Princes à Paris. Vous l’y verrez en compagnie de son fils qui est « fan du PSG ».

Infos pratiques
Foot !
Tous les lundis soirs à 23h00 (heure de New York) sur TV5 États-Unis
www.tv5.org
www.footcitoyen.org

  • Didier Roustan : voix grasse et vulgaire, sans doute une sorte d’alcoolique qui ne boit pas. Répugnant. Un type qui est pote avec Basile Boli ne peut pas être totalement bon.

  • Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Related