Subscribe

Dominique Strauss-Kahn estime que le chômage va grimper jusqu’en 2011

Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn a appelé samedi à rester “très prudent” malgré des signes positifs pour l’économie mondiale et prévenu que l’impact social de la crise atteindrait son apogée en 2011.

“Nous devons rester très prudents, la reprise est faible, de nombreuses actions doivent encore être réalisées, l’impact social va encore durer”, a averti M. Strauss-Kahn, au cours d’une conférence de presse tenue à l’issue de la réunion des ministres des Finances du G8.

“Quoi qu’il arrive, que les +jeunes pousses+ (de reprise) soient réellement des +jeunes pousses+, la croissance reviendra au début de l’année 2010, ce qui signifie un pic du chômage au début de 2011”, à cause du décalage d’un an entre la reprise économique et son impact sur le marché du travail, a-t-il prévenu.

“Nous devons penser aux stratégies de sortie (de crise) mais avant les stratégies de sortie, nous devons sortir de la crise”, a-t-il insisté, alors que les ministres des Finances du G8 ont demandé au FMI de les aider à préparer ces stratégies.

“La situation dans les marchés émergents est très préoccupante”, a-t-il souligné. M. Strauss-Kahn a par ailleurs de nouveau insisté sur la nécessité d’assainir les banques pour assurer la reprise.

Le directeur général du FMI a en revanche salué comme une “bonne nouvelle” la révision à la hausse de la prévision de croissance de l’institution internationale pour 2010 à 2,4% contre 1,9% auparavant.

Cette révision a été permise grâce à “l’amélioration aux Etats-Unis, en Asie et particulièrement au Japon”, a-t-il dit.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related