Subscribe

DSK et d’autres politiques stars de la rentrée littéraire

Le livre politique fait un retour en force à la rentrée avec plusieurs essais critiques sur Nicolas Sarkozy, un portrait de DSK doublé d’une investigation, une enquête sur Le Pen, un livre de Michel Rocard ou encore deux ouvrages sur la ministre de l’Economie, Christine Lagarde.

Tous ces livres paraîtront en septembre ou octobre, au côté des 700 romans de la rentrée… A tout seigneur, tout honneur, c’est le président de la République qui a inspiré le plus d’auteurs, pour la plupart journalistes. Marie-Eve Malouines, chef du service politique de France Info, dissèque la psychologie du chef de l’Etat dans “Nicolas Sarkozy, le pouvoir et la peur” (Stock) et le journaliste Denis Jeambar livre au lecteur un sans équivoque “Monsieur le président, tout est pourri dans votre royaume” (L’Opportun).
Le sociologue Cyril Lemieux, spécialiste des médias, qui avait tenu un blog pendant la campagne présidentielle 2007 intitulé “Prises de parti journalistique”, persévère avec “Nicolas Sarkozy, élu par les médias” (Transvalor). Ses confrères Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot publient quant à eux “Le président des riches” (Zones).

Potentiel candidat PS à la présidentielle en 2012 et actuel directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn est au coeur d’un portrait sobrement intitulé “DSK” (Hugo & Compagnie) signé Jean-Pierre Gonguet et Florence Raillard. DSK fait aussi partie, selon son auteur David Revault d’Allones, des prétendants à “Un fauteuil pour trois, une enquête secrète au coeur du PS” (Robert Laffont).

La ministre de l’Economie, Christine Lagarde, fait une entrée en fanfare avec deux ouvrages qui lui sont consacrés : “Christine Lagarde enquête sur la femme la plus puissante de France” (Michel Lafon) de Cyrille Lachèvre et Marie Visot et “Christine Lagarde, souris et serre les dents” (Alphée-Jean-Paul Bertrand) de Martial You.

Le leader du Front national fait par ailleurs l’objet d’une enquête de Azzedine Ahmed-Chaouch, “Le testament du diable, les derniers secrets de Jean-Marie Le Pen” (éditions du Moment).

D’autres prennent eux-mêmes la plume comme l’ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard, qui revient sur ses engagements, ses choix et ses actions dans “Ma trajectoire” (Flammarion). Chez le même éditeur, le ministre de la Défense, Hervé Morin, se lance “Dans l’arène, au coeur du gouvernement, un ministre raconte”, tandis que la secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Chantal Jouanno, se livre “Sans tabou” (La Martinière).

L’ancien Haut-commissaire aux Solidarités actives Martin Hirsch publie “Pour en finir avec les conflits d’intérêts” (Stock), le député PS Arnaud Montebourg écrit un “Antimanuel de politique” (Bréal), tandis que le leader du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon fait son “Devoir de rupture” (J.-C. Gawsewitch).

Des mémoires de personnalités étrangères sont aussi attendus: ceux de Tony Blair (Albin Michel) et de Lech Walesa (L’Archipel). “Une vie”, une biographie de Nelson Mandela par Adrian Hadland sera aussi publiée à L’Archipel et sa correspondance “Conversations avec moi-même” (La Martinière) sera préfacée par Barack Obama. Une journaliste française, Laurence Haïm, dévoilera aussi “Le vrai Obama” aux éditions du Moment.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related