Subscribe

DSK libéré sous caution et sous surveillance électronique

La justice americaine a accepté la remise en liberté conditionelle de l’ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn, inculpé pour agression sexuelle, contre le versement d’une caution d’un million de dollars, avec un dépôt de garantie de cinq millions.

En direct, avec notre envoyé spécial à la cour criminelle de New York

Le juge a estimé que des conditions de sécurité suffisantes étaient reunies pour s’assurer « de la présence de Dominique Strauss-Kahn [au tribunal, ndlr] quand on en aura besoin ».
Outre le paiement d’une caution d’un millions de dollars, DSK devra s’engager sur un dépôt de garantie de 5 millions de dollars qui seront saisis par la justice en cas de violation des conditions de libération.
Un peu plus tôt, la cour devant laquelle comparaissait l’ex-président du FMI à New York, en présence de sa femme Anne Sinclair et de ses enfants, avait prononcé l’inculpation formelle de Dominique Strauss-Kahn, après les accusations d’agression sexuelle portées à son encontre par la femme de chambre de l’hôtel Sofitel.

«Les risques de tentative de fuite restent importants, a déclaré le juge, et ce serait inacceptable. Mais les conditions sont réunies pour être certains que Dominique Strauss-Kahn se présentera devant la justice autant de fois que nécessaire », a-t-il estimé.

DSK en prison ce soir

Dominique Strauss-Kahn dormira encore en prison ce soir. Il n’a pas été précisé s’il  retournerait à Rikers Island. A partir de demain, il sera assigné à résidence, sous surveillance électronique. Il portera un bracelet électronique 24h sur 24 et devra avoir avec lui en permanence un gardien armé, à ses propres frais. Son bracelet électronique est fourni par l’entreprise  Stroz Friedberg Security. Pendant l’audience, le débat a tourné autour de l’intégrité de cette entreprise.
M. Strauss-Kahn s’engage aussi à demeurer 24 heures sur 24 dans une résidence de Manhattan, qui n’a pas été précisée mais qui pourrait être celle de sa fille. Il ne pourra pas recevoir plus de quatre visiteurs en même temps, en plus de sa famille.

« Il n’a pas envie de fuir, avait auparavant plaidé la Défense. Tout le monde connait son visage, c’est un homme public et un père de famille exemplaire ».

De son côté, l’avocat de la victime présumée, Jeff Shapiro, avait déclaré que sa cliente était « inquiète » à la perspective que M. Strauss-Kahn quitte la prison. « L’idée que cet homme puisse se retrouver d’une manière ou d’une autre dans la rue et libre, je suis sûre que cela lui cause une grande inquiétude », a-t-il dit jeudi sur CNN. « Elle est très inquiète pour sa sécurité », avait insisté l’avocat.

Prochain rendez-vous avec la justice :  le 6 juin prochain où les chefs d’inculpation lui seront précisés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related