Subscribe

DSK mis en examen pour proxénétisme

L’ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn, mis en examen lundi soir pour “proxénétisme aggravé en bande organisée” par les juges en charge de l’affaire dite de l’hôtel Carlton de Lille , a été placé sous contrôle judiciaire, a annoncé le procureur de Lille.

“A l’issue de son audition, monsieur Dominique Strauss-Kahn a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d’entrer en contact avec les mis en examen, les parties civiles, les témoins et tout organe de presse à propos des faits objets de la procédure”, a écrit le procureur dans ce communiqué, qui précise que les juges d’instruction ont demandé à DSK de verser “une caution de 100.000 euros”.

L’audition de DSK avait débuté lundi en début d’après-midi. L’ancien ministre socialiste est ressorti en voiture peu après 22H00 du palais de justice de Lille. A l’issue de deux journées et d’une nuit en garde à vue dans une caserne de gendarmerie à Lille il y a un mois, DSK s’était vu délivrer une convocation aux fins de mise en examen pour “complicité de proxénétisme aggravé en bande organisée” et “recel d’abus de biens sociaux”.

Il était convoqué le 28 mars mais aucune précision sur les raisons pour lesquelles son audition a été avancée n’a été fournie. Les magistrats soupçonnent l’ancien directeur général du FMI d’avoir eu connaissance du fait que les participantes à des soirées libertines auxquelles il avait pris part, notamment à Paris et Washington, étaient rémunérées.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related