Subscribe

Ederson et Bocanegra refont le match États-Unis-Brésil

À l’occasion du match amical entre les États-Unis et le Brésil, remporté mardi soir à New York par la Seleçao (2-0), France-Amérique s‘est entretenu avec deux joueurs évoluant en France : le Brésilien Ederson (Olympique lyonnais) et Carlos Bocanegra, le capitaine de la sélection américaine et la nouvelle recrue de l’AS Saint-Étienne.

Ederson : « Le deuxième but est une merveille »

Vous vous êtes blessé 3 minutes à peine après votre entrée en jeu. Que s’est-il passé ?

Je ne sais pas encore ce que c’est, mais c’est apparemment un étirement. Quand j’ai fait mon passement de jambes et ai accéléré, j’ai senti que ça a laché.

L’arrivée de Mano Menezes à la tête de la sélection brésilienne doit être une aubaine pour vous. Il vous a rappelé en sélection et a insisté avant le match sur le fait qu’il appréciait votre polyvalence en milieu de terrain. Pensez-vous avoir une chance de vous imposer en sélection ?

Mano Mezes est un coach très intelligent qui connaît très bien le foot national et mondial. Il me connaît bien. Il m’a donné cette opportunité et j’étais vraiment très content de retrouver un groupe qui s’entend bien. C’est dommage que cette blessure se soit produite car cela faisait plus de 5 ans que je ne m’étais pas blessé. Il faut être patient pour bien guérir, car si je joue bien avec mon club, j’aurai sûrement d’autres opportunités.

Organisé en 4-3-3, le Brésil est beaucoup passé sur les ailes et a été très offensif. La Seleçao a-t-elle retrouvé une formule qui lui convient mieux ?

Nous avons beaucoup de joueurs de qualité qui vivent bien ensemble et arrivent sur le terrain avec la responsabilité de bien défendre et de bien jouer. À partir de là, tout devient plus facile au niveau des enchaînements. Le deuxième but (ndrl, marqué par Pato sur une passe en profondeur de Ramires) est une merveille. C’est une leçon de football.

Cette blessure va vous retarder dans votre préparation avec l’Olympique lyonnais. Mais comment abordez-vous la saison qui vient de commencer en Ligue 1 ?

Je pense avoir fait une bonne préparation avec l’OL et que le groupe est prêt pour faire un bon championnat. Je vais faire en sorte de bien soigner ça, car le plus important est de revenir sans douleur.

Carlos Bocanegra : « C’était difficile pour nous »

Le Brésil a joué très rapidement et a souvent mis votre équipe en difficulté. Comment avez-vous vécu ce match ?

C’est vrai que le Brésil a joué rapidement et leurs joueurs ont souvent changé de position. C’était difficile pour nous, car ça venait de tous les côtés. C’est la raison pour laquelle le Brésil est l’une des meilleures équipes du monde.

Mano Menezes, le nouveau coach du Brésil a opté pour un 4-3-3 avec Neymar et Robinho…

Ils ont des excellents joueurs qui sont non seulement agiles mais aussi intelligents balle au pied. Nous savions que ce serait un match difficile pour nous et le Brésil l’a démontré.

Et quelles sont vos ambitions pour la prochaine saison de Ligue 1 avec l’AS Saint-Étienne que vous venez de rejoindre ?

Nous allons viser une place dans les dix premiers.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related