Subscribe

Élection AFE : la solitude de Damien Regnard

Alors que le vote par Internet commencera le 20 mai pour élire les représentants à l’Assemblée des Français, les candidats continuent à faire campagne pour tenter de remporter les 11 sièges en jeu. France-Amérique commence son tour d’horizon des quatre circonscriptions avec celle de Houston où Damien Regnard est seul à se présenter.

« Mais pourquoi vous venez ? » C’est parfois par cette question que Damien Regnard est accueilli lors des réunions d’information organisées à travers sa circonscription. Ses interlocuteurs sont heureux de le rencontrer, ils s’étonnent juste que le candidat, qui se présente sans adversaire à l’élection des représentants à l’Assemblée des Français de l’Étranger (AFE), prenne la peine de faire campagne. « En fait, les gens sont un peu surpris par mes efforts mais apprécient réellement que je me déplace, explique-t-il. Je trouve très important de faire du terrain par respect pour ceux qui ont l’intention d’aller voter. »

Même si la création de cette circonscription, qui comprend l’Arkansas, La Louisiane, le Texas et l’Oklahoma a permis de réduire les distances, le terrain à couvrir par le candidat est immense. Heureusement la communauté française reste concentrée géographiquement, la « poche » la plus importante se trouvant entre Houston et Dallas avec, estime-t-il, 10 000 expatriés.

Damien Regnard, un chef d’entreprise de 43 ans qui réside à La Nouvelle-Orléans avec sa famille, revient justement de Austin. S’il regrette le manque d’opposition qui aurait selon lui permis de donner du piment à la campagne et de mobiliser davantage les électeurs, il avoue que l’agressivité de ton de certains candidats dans d’autres circonscriptions ne convient pas à son style. « Je ne serais pas très à l’aise dans ce genre de campagne. Moi ce qui m’intéresse c’est de communiquer sur le fond. »

Un travail de longue haleine comme il a pu le constater lors de ces « tournées » d’informations. « Même les Français impliqués dans la vie associative et depuis fort longtemps, connaissent très mal, voire pas du tout, le rôle des  représentants de l’AFE », constate Damien Regnard qui est soutenu par l’Union des Francais de l’Étranger (UFE).

Lors de réunions, les thèmes les plus souvent abordés sont ceux de la couverture sociale et de la retraite. « L’autre sujet brûlant est celui des frais de scolarité et du système des bourses, poursuit Damien Regnard. Le candidat de la troisième circonscription, qui a été le seul officiellement autorisé  aux États-Unis, par le consul général de son chef-lieu, à maintenir son site de campagne en ligne, malgré la loi interdisant la propagande politique à l’étranger, a pu constater aussi l’utilité de cet outil de communication. « Beaucoup de questions proviennent de gens qui sont allés chercher sur l’Internet des informations concernant mon programme, » a-t-il constaté.

Du baume au cœur pour Damien Regnard dont c’est la première candidature et qui espère avec l’appui de sa suppléante Marie Lenôtre, fondatrice d’un institut culinaire à Houston, enrayer l’absention, exceptionnellement élevée pour cette élection. En 2003 lors du précédent scrutin, on avait enregistré un taux de participation autour de 18 % au consulat de La Nouvelle-Orléans et 12 % à Houston. Il compte d’ailleurs beaucoup sur le vote par Internet, qui a été testé il y a six ans aux États-Unis avec succès et qui avait été utilisé par environ 60 % des votants.

Mais si le candidat, attend avec une certaine impatience le jour de l’élection, l’habitant de Louisiane, encore traumatisé par le souvenir du passage du cyclone Katrina, se prépare avec appréhension à la saison des ouragans qui débute le 1er juin et se termine le 30 novembre. « Il est grand temps que j’aille vérifier l’état de mon générateur », plaisante-t-il. Cette année c’est en tant que chef d’îlot qu’il va assister au prochain comité de sécurité du consulat-général de La Nouvelle-Orléans. Après le 7 juin, il sera également convié à celui du consulat-général de Houston, cette fois, en tant qu’élu de l’AFE…

www.damienregnard.com

À lire aussi dans notre dossier AFE

Onze conseillers pour les expatriés d’Amérique

Assemblée des Français de l’Étranger : des candidats interdits de campagne

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related