Subscribe

En campagne en Californie, Obama reprend l’air du “changement”

Le président américain Barack Obama, en campagne pour sa réélection l’an prochain, a assuré mardi en Californie avoir honoré sa promesse de “changement”, qui lui avait permis d’être élu en 2008, et de continuer dans cette voie s’il est réélu dans un an.

Lors d’un discours prononcé à un événement destiné à lever des fonds pour sa campagne, à San Francisco, M. Obama a imploré ses partisans de montrer leur attachement à sa présidence en l’aidant à être réélu en 2012. Mais il a aussi assuré avoir rempli plus de la moitié de ses promesses électorales de 2008. “Dans un tiroir, j’ai une liste de mes promesses de campagne (…), nous en avons rempli environ 60% en trois ans, mais j’ai besoin de cinq années supplémentaires pour remplir les 40% restants”, a-t-il lancé.

Au goût de certains électeurs de gauche, M. Obama n’a justement pas rempli ses promesses et ne s’est pas montré assez ferme face à ses opposants républicains, qui contrôlent désormais la Chambre des représentants. En guise de réponse à ces critiques, Barack Obama a énuméré les différentes mesures et réformes qu’il a réussi à faire passer, comme l’abrogation de la loi qui interdisait aux soldats homosexuels de révéler leur identité sexuelle, la réforme de l’assurance-maladie ou encore sa décision de retirer les troupes américaines d’Irak d’ici la fin de l’année. “Nous avons été en mesure de décimer Al-Qaïda et nous avons fait en sorte qu’Oussama Ben Laden ne puisse plus jamais marcher sur la face de cette planète –le changement, c’est ça”, a-t-il encore expliqué.

Selon une série de récents sondages, l’action du président américain n’est plus approuvée que par 41% des personnes interrogées, en raison notamment d’une croissance économique en berne et d’un taux de chômage qui stagne à 9,1%. S’il est réélu l’an prochain, M. Obama a promis mardi de reprendre la réforme de l’immigration et de façonner une politique énergétique qui tienne compte du changement climatique. “Le changement est difficile. Le changement prend du temps. Mais le changement est possible”, a martelé M. Obama.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related