Subscribe

Enseignement à distance

Extrait de France-Amérique n°12, du 31 octobre au 20 novembre 2007

=> Retour au sommaire SPECIAL EDUCATION

Il existe des solutions alternatives à une école française pour suivre des cours de français à l’étranger.

Pour les francophones qui n’ont pas accès à une école française, que ce soit pour des raisons géographiques ou financières, l’enseignement à distance, en complément avec une scolarité dans une école locale, est la seule solution pour conserver un enseignement en français. Pour les expatriés temporaires qui souhaitent garder leur enfant dans un
cursus français, et le préparer au baccalauréat français, la meilleure solution est le CNED. Cet établissement public d’enseignement à distance a été créé en 1939 par l’Éducation nationale pour superviser l’apprentissage et valider les acquis des enfants non scolarisés. L’inscription est à l’année, et, si l’enfant n’est pas directement issu d’une école française homologuée par l’AEFE, il faut faire une demande d’autorisation préalable au conseiller culturel du consulat dont dépendent les parents. Pour un jeune de moins de 16 ans, une année de scolarité réglementée comprenant l’ensemble des matières du programme officiel de l’Éducation nationale, de 5 à 12 devoirs par matière, du tutorat téléphonique
ou par courriel selon les niveaux, des cédéroms ou des cassettes selon les matières, un accès à des sites spécifiques (ressources, exercices en ligne, etc.) coûte $130 au cycle élémentaire, $152 au collège, $320 au lycée. Les plus jeunes
enfants auront besoin du soutien de leurs parents ou d’un tuteur pour suivre le programme correctement.

Pour les parents qui restent sur le territoire américain mais qui souhaitent continuer à enseigner le français
à leur enfant sans pour autant valider les acquis chaque année, d’autres solutions existent, notamment via les
Alliances Françaises, qui proposent souvent des cours adaptés aux enfants de langue maternelle française. Enfin, les cours privés sur l’Internet commencent à se multiplier. Parmi eux, l’initiative intéressante de ce professeur de français, enseignante au Lycée franco-américain de San Francisco, qui propose des cours de soutien sur son site profyolaine.com, ciblés sur le brevet des collèges et le baccalauréat. Pour réduire les coûts, les étudiants virtuels peuvent s’inscrire à 4 et travailler ensemble via le logiciel Skype. Les cours coûtent $134 à $162 par mois.

Autre exemple, eLycee.com est une start-up créée par Christine Frin, qui propose des cours à partir de l’âge
de 10 ans. Le personnel est composé de professeurs agrées par l’Éducation nationale, et les cours préparent aux AP pour les universités américaines, et au Diplôme d’Études en Langue Française. Pour les programmes extra-scolaires, le coût
est de $68 pour 2 heures de cours et deux heures de devoirs, le “summer camp” est à $450 pour deux semaines.

www.profyolaine.com

www.eLycee.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related