Subscribe

Etats-Unis : des élus appellent à écarter Airbus du contrat des ravitailleurs

Des élus du Congrès américain ont appelé vendredi à écarter Airbus du contrat des avions ravitailleurs passé par le Pentagone, arguant que l’Union européenne a été condamnée devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour des subventions accordées à l’avionneur.

“Nos politiques ne doivent pas récompenser les gouvernements étrangers ou les entreprises qui bénéficient de subventions illégales”, lit-on dans une lettre adressée au président américain Barack Obama par 125 membres de la Chambre des représentants.

Une commande de 179 avions ravitailleurs a été confiée en février 2008 à EADS, maison mère d’Airbus, et à l’Américain Northrop Grumman. Mais leur concurrent Boeing a obtenu l’annulation de la commande. Un nouvel appel d’offre a été lancé et les deux concurrents se sont remis sur les rangs.

Parallèlement, Patty Murray et Maria Cantwell, les deux sénatrices de l’Etat de Washington (nord-ouest), où Boeing possède de nombreuses installations, se sont jointes vendredi à plusieurs représentants dont Jay Inslee et Dave Reichert, également de l’Etat de Washington, pour appeler le Pentagone “à donner à chacun les mêmes chances”.

Dans un communiqué, ces élus demandent au Pentagone de tenir compte de la décision de l’OMC concernant Airbus.

L’avionneur américain a réagi dans un communiqué vendredi: “Boeing est rassuré de voir un tel soutien des deux bords politiques du Congrès pour que les Etats-Unis agissent pour mettre fin aux subventions illégales que les gouvernements européens ont accordées pendant des années à Airbus aux dépens de l’industrie américaine et de ses travailleurs”.

En septembre, l’OMC a jugé illégales certaines aides accordées par des gouvernements européens à l’avionneur européen, dans un rapport préliminaire qui n’a toujours pas été rendu public. L’UE a de son côté porté plainte contre des subventions versées selon elle par Washington à Boeing, mais ce différend n’a pas encore été tranché par l’OMC.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related