Subscribe

Etats-Unis : le projet de train à grande vitesse estimé à 2 milliards de dollars

Le gouvernement américain a annoncé lundi qu’il allait consacrer 2 milliards de dollars au financement de lignes ferroviaires à grande vitesse et à l’amélioration du réseau très chargé du nord-est des Etats-Unis.

Cet investissement sans précédent “va aider à s’assurer que l’Amérique est équipée pour l’avenir avec le réseau de transports le plus rapide, le plus sûr et le plus efficace du monde”, a commenté le secrétaire aux Transports Ray LaHood dans un communiqué.

Le département des Transports a sélectionné 14 compagnies ferroviaires locales et la compagnie nationale Amtrak pour se partager 2,02 milliards de dollars consacrés à 22 projets de lignes, dans le cadre d’un plan visant à connecter 80% des Américains à des lignes à grande vitesse d’ici à 25 ans.

Le président Barack Obama a souligné que les Etats-Unis allaient devoir dépenser des milliards de dollars pour développer des lignes ferroviaires à grande vitesse sur des trajets clé afin d’accompagner la reprise économique du pays et d’améliorer la compétitivité de ses infrastructures.

Le vice-président Joe Biden, qui quand il était sénateur faisait régulièrement le trajet en train entre son domicile de l’Etat du Delaware (est) et la capitale Washington, a salué ce projet.

Il va selon lui “donner du travail à des milliers d’Américains, économiser des centaines de milliers d’heures aux voyageurs américains chaque année, et soutenir l’industrie américaine”.

Les nouvelles lignes devraient permettre d’augmenter de faire passer le pic de vitesse atteint sur certaines courtes portions à 257 kmh, contre 217 kmh à l’heure actuelle.

Quelque 795 millions de dollars seront attribués à la région nord-est, la plus chargée du pays, pour relier Washington, New York et Boston.

Un peu plus de 404 millions seront utilisés pour étendre les lignes à grande vitesse du “Midwest”, le centre des Etats-Unis, et 336 millions de dollars pour équiper la Californie (ouest) et le Midwest de “locomotives et wagons derniers cri”, précise le communiqué.

Environ 300 millions de dollars seront consacrés au secteur clé de la Central Valley en Californie, en banlieue de Los Angeles, pour la relier à San Francisco, une ligne qui devrait devenir la première à monter à 355 kmh aux Etats-Unis.

Ces fonds sont attribués deux mois après qu’un projet de ligne en Floride, chapeauté par la Maison Blanche, eut été annulé par le gouverneur de l’Etat qui invoquait des surcoûts pour le trajet Tampa-Orlando, pour lequel un budget de 2,7 milliards de dollars était prévu.

Le gouvernement américain a alloué 10,1 milliards de dollars à l’amélioration du réseau ferroviaire américain, précise le communiqué. Avec cette annonce, quelque 5,8 milliards de dollars ont donc déjà été alloués à ce projet.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related