Subscribe

États-Unis : melons contaminés à la listéria, le bilan s’alourdit à 15 morts

Une intoxication alimentaire aux Etats-Unis due à des melons contaminés à la listéria a fait 15 morts et affecté 69 autres personnes, ont indiqué vendredi les autorités sanitaires qui ont révisé à la hausse le bilan précédent.

Cette intoxication alimentaire est la plus meurtrière dans le pays depuis 1998. Les Centres fédéraux américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) avaient fait état mercredi de 13 décès et de 72 personnes affectées tout en prévenant que le bilan allait s’alourdir au vu de la période d’incubation des bactéries, généralement de une à trois semaines.

Les CDC précisent sur leur site qu’au 29 septembre, 84 personnes ont été infectées dans 19 Etats par l’une des quatre souches de listéria présentes sur ces melons, dont 15 sont décédées. Les personnes ont commencé à être infectées autour du 31 juillet. Les Etats comptant le plus de cas sont le Colorado (17) d’où les melons proviennent, le Nouveau Mexique (13) et le Texas (14). Pour les décès, les plus grand nombre ont été signalés dans le Colorado et le Nouveau Mexique avec cinq chacun. Par ailleurs l’agence américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA) a indiqué qu’aucun de ces melons contaminés n’avait été exporté, contrairement à ce qui avait été initialement dit .

Selon les CDC, c’est la première fois, dans les annales médicales américaines, que des melons sont infectés par la listéria qui contamine le plus souvent des charcuteries, des poissons fumés ou des fromages. Des enquêtes menées par les autorités locales et fédérales ont déterminé que la source de cette intoxication remontait à des melons cultivés par l’exploitation agricole Jensen Farms à Granada dans le Colorado (ouest).

La listériose est une infection bactérienne potentiellement grave pouvant provoquer une méningite, une septicémie ou une fausse couche. La précédente intoxication alimentaire la plus grave aux Etats-Unis remonte à 1998 quand de la salmonelle dans du beurre de cacahouète avait rendu malade plus de 700 personnes dont neuf étaient mortes, a rappelé le Dr Frieden.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related