Subscribe

Evan Fournier, un nouveau Français en NBA

En quittant Poitiers pour les Etats-Unis, Evan Fournier devient, à 19 ans, le 21e joueur français de l’histoire à être drafté par une franchise NBA. Le jeune arrière rejoint les Denver Nuggets, sous le numéro 20. France-Amérique l’a rencontré à la soirée de la Draft NBA 2012, jeudi 28, au cours de laquelle les équipes annoncent officiellement leurs nouvelles “acquisitions”.

France-Amérique : quelle est votre réaction après votre arrivée chez les Denver Nuggets ?

Evan Fournier : Je suis extrêmement heureux d’avoir été choisi par cette équipe. C’est la meilleure destination possible pour moi. Je suis satisfait d’avoir séduit la direction des Nuggets durant la période de tests que j’ai effectuée avec eux. J’ai vraiment hâte de commencer les entraînements avec l’équipe. C’est le début d’une très grande aventure.

Pouvez-vous nous raconter comment vous avez vécu la soirée ? Etiez-vous tendu ?

J’étais confiant quasiment tout au long de la soirée. Je suis quelqu’un de très relax, je ne stresse jamais. Mais j’ai eu une petite émotion lorsque j’ai dû monter les marches pour être présenté au public. Mon cœur battait très fort et durant quelques secondes, j’étais un peu perdu. Mais j’ai su très vite reprendre le dessus sur mes émotions afin de bien profiter de l’instant. Je n’oublierai jamais cette soirée.

Que connaissez-vous de votre nouvelle équipe ?

C’est une équipe qui joue de manière très offensive et qui aime courir. C’est exactement le genre d’équipe qu’il me fallait car j’aime ce style de jeu. Je sais également que l’effectif est jeune et qu’il y a plusieurs joueurs internationaux, dont la star italienne Danilo Gallinari. Le coach, Georges Karl, est également l’un des meilleurs de la ligue et j’ai hâte de travailler sous ses ordres.

La direction du club vous a appelé juste après votre sélection. Qu’est ce que le manager de l’équipe vous a dit ?

Le manager Masai Ujiri m’a dit qu’il était très content de pouvoir compter sur moi. Nous n’avons pas pu trop discuter parce que j’ai reçu un grand nombre de coups de fils et que je devais aller faire la photo officielle et répondre aux questions des différents médias. Mais je sais qu’il veut que ma préparation débute par du travail physique. Le staff veut que j’augmente mes capacités physiques car c’est l’un de mes points faibles. Ce sera mon principal objectif à court terme.

Quel sera l’objectif de la saison prochaine ?

L’objectif sera de jouer et de passer du temps sur le terrain. Je vais donner mon maximum pour essayer d’être le plus performant possible et me rendre utile à l’équipe. Je suis très motivé à l’idée de montrer ce que je sais faire. Je dois encore progresser et travailler sur mon jeu, mais je suis confiant. Je vais travailler pour essayer de devenir le meilleur joueur possible.

Vous devenez le 21e joueur français à être drafté. Qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Je suis très fier de représenter la France et de suivre les pas de mes compatriotes que sont Tony Parker, Nicolas Batum et Boris Diaw. Je vais essayer de faire le maximum pour porter haut les couleurs de mon pays. C’est un grand honneur pour moi. Pour marquer le coup, je me suis fait broder le drapeau tricolore sur la manche de la chemise que je portais.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related