Subscribe

Fadela Amara dénonce la campagne “puante” contre Ali Soumaré

La secrétaire d’Etat à la Ville Fadela Amara a défendu avec ferveur mercredi Ali Soumaré, tête de liste du PS dans le Val-d’Oise, dénonçant la campagne “puante” qui ne fait “pas honneur à la vie politique” menée contre lui par des élus UMP.

“Je pense qu’on est dans des dérives et des dérapages qui ne sont pas bons en réalité pour la vie politique”, a déclaré Mme Amara sur TV5 Monde à propos des accusations d’élus UMP du Val-d’Oise contre le candidat PS d’origine malienne, qui se sont révélées partiellement fausses. “Cette campagne est un peu puante” et “ça ne fait pas honneur à la vie politique”, a-t-elle ajouté.

La secrétaire d’Etat a indiqué qu’elle connaissait “parfaitement” Ali Soumaré, précisant avoir “beaucoup travaillé” avec lui quand elle était “militante associative”. “C’est un homme de conviction, quelqu’un que je respecte et qui a joué un rôle très important au moment des émeutes de 2005 où il était dans la rue en train de calmer le jeu”, a-t-elle dit.

Selon Mme Amara, “une chose est sûr c’est que le fait qu’il soit noir a joué” dans les attaques contre lui “et ça ça ne sent pas bon”. “La grandeur de la France c’est de faire de sa diversité un atout” et “de ne pas entrer dans des bassesses et des coups bas qui ne servent à rien”, a-t-elle souligné.

“Ali Soumaré a eu un parcours difficile, il a fait des bêtises”, a admis Mme Amara mais “il a payé” et “il faut être en capacité de pardonner mais aussi de tendre la main pour aider des jeunes qui ont rencontré des difficultés à construire avec nous le vivre ensemble”.

“Je pense à la souffrance qu’il a dû vivre et à la souffrance de ses parents aussi” qui ont “dû être blessés”, a-t-elle aussi déclaré avant de conclure : “j’espère que tout cela va être vite oublié et que la vie politique noble va reprendre sa place”.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related