Subscribe

Fadela Amara: “Ribéry est un Gaulois”

La secrétaire d’Etat à la ville, Fadela Amara, s’est dite “dégoûtée” vendredi par l’attitude “catastrophique, indigne” de l’équipe de France au Mondial de football, mais a refusé tout amalgame avec les cités dont viennent certains des Bleus.

Lors de l’inauguration à Toulouse de la deuxième salle de l’académie Christophe Tiozzo, qui associe boxe et insertion sociale, Mme Amara a opposé les valeurs de “respect” qu’illustre cette initiative au comportement de l’équipe de France, “dont nous sommes tous dégoûtés”.

“Ils ont eu une attitude catastrophique, indigne car ils n’ont pas porté avec honneur les couleurs de notre pays”, a-t-elle déclaré à quelques journalistes .

“Ils ont été indignes aussi parce que ce sport est extrêmement populaire, particulièrement dans nos quartiers sensibles (…) il participe à transmettre des valeurs, en particulier le respect de soi, de l’autre, de la hiérarchie, de la règle, à créer une citoyenneté”, a-t-elle dit.

“Je suis en colère, au-delà de la honte sur la scène internationale, a expliqué Mme Amara, parce qu’ils ont cassé l’idéal des sportifs perçus comme modèles par les garçons des cités”.

La secrétaire d’Etat a cependant ajouté qu’elle “refusait catégoriquement d’ethniciser ce débat-là”, ce qui “ferait l’autoroute de l’extrême droite”. “Je refuse”, a-t-elle dit, “la stigmatisation d’une catégorie de population au travers du comportement de quelques individualités de l’équipe de France (…), je rejette la tentation que certains ont de trouver des boucs émissaires et de finir par nous dire (que) ces gens-là ne peuvent pas s’intégrer: ce n’est pas du tout la politique du président de la République”.

“Ribéry est un Gaulois; Gourcuff, qui a aussi refusé de participer à l’entraînement, qui ne s’est pas levé pour dire non au phénomène de bande, est un bon Gaulois”, a dit la ministre.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related