Subscribe

Fin de la grève en NBA : les Français rentrent au bercail

Après 149 jours de grève, un accord a été trouvé entre le syndicat des joueurs de la NBA et la Ligue pour reprendre la compétition. C’est donc la fin de l’aventure nationale pour Tony Parker et les basketteurs français qui doivent regagner les Etats-Unis au plus vite pour préparer la saison à venir.

C’est un épilogue qui ressemble à un véritable conte de Noël. Alors que le conflit entre le syndicat des joueurs NBA et la Ligue concernant la répartition des revenus entrait dans une phase critique, un véritable “miracle” s’est produit samedi dernier dans un hôtel new-yorkais. Un accord de principe sur la prochaine convention salariale a été conclu et a mis fin à un conflit qui, durant de nombreuses semaines, aura laissé planer la menace d’une annulation pure et simple de la saison 2010-2011.

Hasard du calendrier ? Le retour officiel à la compétition est prévu pour… le 25 décembre prochain ! Un détail qui semble anodin, mais qui relève d’une tactique commerciale parfaitement calculée. Ainsi, la NBA a la possibilité de regagner le cœur de nombreux fans déçus par la longueur du conflit, en débutant la saison avec de très belles affiches (dont la revanche de la finale de l’an passé entre Dallas et Miami) le jour où les audiences atteignent des sommets.

Conséquence directe de la fin de cette grève : les joueurs français de NBA qui étaient revenus au pays durant le conflit doivent regagner leurs clubs respectifs avant la fin de la semaine. Ainsi, Tony Parker, Ronny Turiaf, Boris Diaw, Nicolas Batum, Pape Sy, Ian Mahinmi et Alexis Ajinça ont effectué leur dernier match en France le week end dernier. “Je me suis levé paisiblement samedi matin, quand j’ai vu que mon portable était rempli de messages. J’ai été sur Internet et j’ai vu que la grève était terminée. Je ne vais pas vous cacher que ça m’a surpris”, souligne l’ailier des Portland Trailblazers et désormais ancien joueur du SLUC Nancy, Nicolas Batum.

Préparés à rejoindre les Etats-Unis dès lors que la grève se terminerait, les joueurs français éprouvent tout de même un certain étonnement quant à la résolution du conflit. “Je ne m’attendais vraiment pas à ce que cela soit résolu avant le mois de janvier”, précise Tony Parker, “je commençais même à faire des plans pour passer les fêtes de fin d’année sur Paris avec ma famille”, sourit le meneur des San Antonio Spurs et ancien joueur du club de Villeurbanne.

Une promotion sans précédent pour le basket Français

Alors que certains craignent que le départ de ces joueurs ait pour conséquence une baisse de l’intérêt porté à la Pro A (première division française), d’autres estiment que le passage des Français de NBA aura été d’une importance primordiale pour la promotion du basketball national. En effet, depuis un championnat d’Europe réussi où les bleus ont décroché la médaille d’argent, le basketball français n’a jamais autant été sous le feu des projecteurs. “La superbe performance à l’Euro, couplée au passage de nos joueurs NBA en France, auront été les déclencheurs d’un intérêt croissant porté vers ce sport”, souligne le directeur technique national Jean-Pierre de Vincenzi.

En effet, les audiences n’ont jamais été aussi élevées et une grande partie des rencontres de première division mettant aux prises des équipes possédant un joueur NBA se sont jouées à guichets fermés. Les fans de basket, les néophytes et les joueurs auront profité pleinement des tirs de Nicolas Batum, des dribbles de Tony Parker et de la défense de Ronny Turiaf. “Ces quelques semaines en Pro A auront été un pur bonheur”, souligne Nicolas Batum, “les fans, les joueurs, tout le monde s’est fait plaisir !”

Le bref retour des bleus de NBA en France aura été un franc succès. Le basket français surfe sur une vague de réussite à quelques mois des Jeux Olympiques de Londres qui pourraient bien, en cas de médaille, aider le basket à s’installer en haut de l’affiche du sport français.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Les Français de NBA prolongent leur séjour dans l’HexagoneLes Français de NBA prolongent leur séjour dans l’Hexagone Initialement prévu pour une courte durée, le passage des joueurs français de NBA dans l’Hexagone se prolonge de quelques semaines à cause de la grève (Lock-Out) de la ligue nord-américaine […] Posted in Opinion
  • Tony Parker, un bleu au TexasTony Parker, un bleu au Texas A 31 ans, la superstar des San Antonio Spurs Tony Parker est au sommet de son sport. Arrivé très jeune dans le Texas pour vivre son rêve américain, il est devenu, après onze saisons dans […] Posted in Opinion