Subscribe

Florence Cassez clame au Québec son innocence depuis sa prison mexicaine

La Française Florence Cassez, condamnée en appel à 60 ans de prison au Mexique pour des enlèvements auxquels elle nie avoir participé, a clamé de nouveau son innocence depuis sa prison mexicaine, s’adressant à un groupe de Canadiens qui soutient sa cause.

Mme Cassez, emprisonnée au Mexique depuis quatre ans pour enlèvement, a lancé un cri du coeur mardi soir dans une conversation téléphonique avec son comité de soutien québécois, lors d’une soirée organisée dans un café de Montréal.

Elle a demandé au président mexicain Felipe Calderon de mettre fin à “l’injustice” dont elle se considère victime. “Ça fait des années que je me bats pour la vérité, pour mon innocence. Aujourd’hui, les choses bougent, il y a de plus en plus de gens qui sont convaincus de mon innocence”, a-t-elle dit.

“On parle de moi, il y a des émissions qui sont faites, il y a des enquêtes qui sont faites, un livre qui est fait. (Mais) au lieu de me faire du bien, ça me fait mal, parce que c’est une injustice, c’est une grande injustice qui est connue maintenant de beaucoup de monde”, a ajouté la femme de 35 ans, des sanglots dans la voix.

“Je ne suis pas la seule. On parle beaucoup de moi, parce que j’ai l’appui de mon pays, j’ai l’appui du Canada”.

“Je ne suis pas la seule”, a-t-elle ajouté en espagnol, critiquant le système judiciaire mexicain, avant d’affirmer en conclusion que quatre ans d’injustice, c’est “aussi grave que d’être victime d’un enlèvement”.

Plusieurs personnes qui soutiennent sa cause en France, dont ses parents, Charlotte et Bernard Cassez, se sont également exprimés dans des messages enregistrés. “Il y a une chose qui est la vérité, la seule vérité, Florence est innocente”, a clamé la mère de la prisonnière.

La Française a été arrêtée en décembre 2005 puis condamnée à 60 ans de prison pour participation à des enlèvements en compagnie de son ancien compagnon mexicain, Israël Vallarta. Ce dernier a avoué ces rapts, mais affirmé que la jeune femme n’avait eu aucun rôle dans ces actions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related