Subscribe

Foie gras : des sénateurs du Sud-Ouest sollicitent l’ambassadeur américain

Quatre sénateurs socialistes du Sud-Ouest ont écrit à l’ambassadeur des Etats-Unis pour protester contre l’interdiction par la Californie de la vente de foie gras et solliciter une rencontre pour trouver une solution.

Soulignant que le foie gras est “un produit phare d’une gastronomie qui fait la fierté de notre pays dans le monde entier”, les élus, dans cette lettre rendue publique jeudi, manifestent “leur incompréhension” devant une “loi +très sélective+ sur la notion de bien-être animal” qui fait montre “d’une méconnaissance de la technique du gavage”.

“Déjà, il y a dix ans, la multiplication des contraintes vétérinaires et sanitaires américaines et la surtaxation imposée au foie gras avaient découragé de nombreuses entreprises françaises”, disent Jean-Jacques Mirassou (Haute-Garonne), Claude Berit-Debat (Dordogne), Roland Courteau (Aude) et Alain Fauconnier (Aveyron).

Les sénateurs affirment souhaiter trouver avec l’ambassadeur, Charles Rivkin, “la manière de préserver les conditions d’un échange serein et mutuellement profitables entre nos régions et les acteurs de la gastronomie de Californie”.

Mercredi, le ministère de l’Agriculture avait annoncé que le gouvernement allait examiner “les suites à donner” à cette interdiction et dans l’immédiat convier l’ambassadeur des Etats-Unis à une réunion de travail pour le “sensibiliser”.

Les professionnels français du secteur ont demandé au gouvernement d’intervenir, jugeant que l’interdiction pourrait être contraire aux règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related