Subscribe

Football : Charlie Davies probablement absent de la Coupe du monde

L’attaquant international américain de Sochaux, victime d’un grave accident de voiture le 13 octobre dernier, « ne rejouera pas de la saison », a assuré le président du club doubiste, Alexandre Lacombe. Charlie Davis devrait être privé de Coupe du monde en Afrique du Sud en juin. Sochaux doit se passer de son meilleur attout offensif.

« Sa saison est terminée, mais il devrait revenir en France début 2010, sûrement en janvier », explique au téléphone Alexandre Lacombe, président du FC Sochaux Montbéliard. Charlie Davies, actuellement en convalescence dans un établissement spécialisé dans le Delaware suite à un grave accident de la route, devrait « recommencer à trottiner doucement en février », a ajouté M. Lacombe. Concernant l’état de santé actuel du joueur, il a dit recevoir des nouvelles quotidiennes du suivi médical. Toutefois, l’international américain ne devrait pas retrouver les terrains avant longtemps. « L’homme fait des progrès rapides, mais c’est encore beaucoup trop tôt pour le sportif de haut niveau », a expliqué Alexandre Lacombe. Le joueur de 23 ans devrait donc être absent pour la prochaine Coupe du monde de football. À moins que Bob Bradley, le coach de la sélection américaine, ne prenne le risque de l’emmener en Afrique du Sud sans qu’il ait réellement repris la compétition. Charlie Davies a, cette saison, marqué deux buts en huit apparitions sous le maillot jaune du FSCM.

Privé de l’un de ses deux principaux attaquants (les deux autres étant des jeunes inexpérimentés), le FC Sochaux se retrouve à jouer un quart de la saison avec le seul avant-centre Sverkos et « se retrouve donc avec un potentiel offensif limité », admet Alexandre Lacombe. Le club, 14e au classement de Ligue 1 et à un point du premier relégable, devra forcément recruter lors du prochain mercato d’hiver s’il ne veut pas éviter le pire. « Le problème, explique son président, c’est qu’il y a en ce moment une pénurie d’attaquants sur le marché européen. Nous avons néanmoins quelques pistes dans les championnats étrangers. Ce qui est sûr, c’est que nous ne recruterons pas en France ni en Amérique du Sud, l’adaptation d’un joueur de ce continent étant généralement trop long. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related