Subscribe

Football : retour sur les débuts des Bleus dans les trois derniers mondiaux

 

Les débuts des Bleus lors des trois derniers Mondiaux, entre ceux ratés de 2006, avec une finale à la clé, ceux manqués de 2002 et une humiliation au premier tour, et ceux réussis de 1998, l’année du seul titre mondial des Français.

Seul un joueur français présent en 98 est encore là en 2010: Thierry Henry.

13 juin 2006 – Stuttgart – France-Suisse (0-0)

Comme aujourd’hui, les Bleus débarquent en Coupe du monde escortés par les critiques et les doutes.

Sans doute impressionné pour sa première titularisation, Ribéry a les jambes dans le coton et la France concède un nul peu rassurant. Les symptômes ne sont d’ailleurs pas très différents de ceux d’aujourd’hui: l’équipe de France domine mais manque de tranchant dans la finition.

Pourtant, moins d’un mois plus tard, le 9 juillet en finale à Berlin, les Bleus seront bien là, comme l’avait annoncé Raymond Domenech.

31 mai 2002 – Séoul – France-Sénégal (0-1)

Mais qui peut battre les champions du monde 1998 et d’Europe 2000 ? On dit les Français invincibles. Il est vrai que le renversement incroyable de la finale de l’Euro-2000 en fait des intouchables.

Mais les mauvais signes sont pourtant là. Zidane se blesse à la cuisse en préparation et sa cicatrisation difficile diffuse comme des mauvaises ondes.

Les “Lions” ne font qu’une bouchée des Bleus. Ces derniers partent au bout du premier tour sans marquer de but. Les dirigeants de la Fédération laissent une addition pharaonique dans un grand restaurant coréen le soir de l’élimination.

12 juin 1998 – Marseille – France-Afrique du Sud (3-0)

Aimé Jacquet est au centre d’une campagne de presse haineuse. Sa liste élargie puis réduite provoque railleries et critiques. Jacquet l’a annoncé lui même aux bannis qui sont repartis dans la nuit en taxis du centre de Clairefontaine. Le fait de ne pas retenir Anelka dans le groupe est notamment montré du doigt.

Mais le premier match se passe bien. Dugarry marque et tire la langue à la tribune de presse, les médias français ne justifiant sa présence dans le groupe que par sa proximité avec le timide mais doué Zidane. “Duga” est aujourd’hui consultant.

Le soir de la victoire finale, tout un pays se retrouve autour de sa génération black-blanc-beur. Le football français est passé dans une autre dimension.

Et en 2010 en Afrique du Sud ? Les supporters français sont plutôt pessimistes, selon deux sondages publiés jeudi.

Selon une étude Ifop pour le Midi Libre, la majorité des Français (52%) pense que l’équipe de France ne passera pas le premier tour du Mondial-2010. Alors qu’ils étaient 83% à croire dans les chances des Bleus juste avant l’Euro-2008 où la France avait été éliminée d’entrée.

Selon les résultats d’un autre sondage TNS-Sofres/Logica réalisé pour le quotidien gratuit Métro et pour France 2, les Français sont un peu plus optimistes: 52% voient ainsi les Bleus arriver en huitièmes de finales. Mais ils ne sont guère enthousiastes sur le reste du parcours: 22% voient les Bleus chuter en huitièmes, 16% en quarts, 5% en demi-finale, 3% en finale.

Et seulement 6% s’attendent à une victoire française en finale. Les Français voient plutôt gagner le Brésil (22%), l’Espagne (17%) ou encore l’Argentine (7%).

D’ailleurs, ils ne sont pas nombreux à s’intéresser vraiment à cet événement pour l’instant. Seuls 35% des Français disent s’intéresser au Mondial (16% beaucoup et 19% assez) et 42% ne s’y intéressent “pas du tout”.

Le sondage Ifop pour le Midi Libre a été réalisé en ligne du 8 au 10 juin auprès d’un échantillon de 1009 personnes représentatif de la population française de 18 ans en plus.

Le sondage TNS-Sofres/Logica pour Métro et France 2 a été réalisé par téléphone les 7 et 8 juin auprès d’un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française de 15 ans et plus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related