Subscribe

Français et Texans ouvrent des portes artistiques à Houston

L’opération Open the Door est officiellement lancée à Houston ! Après un an de préparation, cette collaboration entre peintres français et texans donne naissance à une exposition de portes à travers la ville.

Echange culturel et partage sont les maîtres mots du festival Open the Door, initié par la Texan-French Alliance for the Arts (TFAA) de Houston, et incarné par sa directrice Karine Parker-Lemoyne. Celle qui avait déjà organisé une première interaction entre Paris et le Texas avec Go West a remis le couvert dans un grand chantier coordonné avec le 9ème Concept, un collectif d’art de rue créé à Paris il y a vingt ans.

Six membres du collectif (Romain Froquet, Stéphane Carricondo, Jerk 45, Clément Laurentin, Mambo et Ned Nedellec) sont arrivés début mars pour investir un atelier avec six autres artistes houstoniens (Daniel Anguilu, Gonzo 247, Tierney Malone, Patrick Medrano, Rahul Mitra et Lovie Olivia). Sur une idée de Romain Froquet, chacun était chargé de peindre une porte en métal, installée sur un montant dessiné par les leaders du projet. Ce jeudi, les œuvres – terminées ou non – ont été présentées en avant-première au public lors d’une soirée dédiée aux collectionneurs et aux partenaires de l’événement. Une vente aux enchères silencieuse a donné l’opportunité à quelques-uns de s’approprier l’une des portes, non sans inquiétude : les douze pièces sont destinées à être exposées devant la Public Library jusqu’en décembre. Couvertes d’un vernis de protection contre les intempéries et les rayons UV, les portes seront intactes au terme de l’exposition, garantissent les artistes.

Une deuxième série en préparation

Et ces douze canevas de métal dits “solo” ne sont qu’un début : leur répond une deuxième série, réalisée collectivement. Français et Texans se sont ainsi partagé les faces des portes pour créer conjointement. Enfin une troisième série s’ajoute à la collection, consistant en des réalisations de participants extérieurs, artistes, enseignants, étudiants, élèves, qui ont remporté un concours d’appel à propositions. Au cours du mois de mars, ces travaux vont être exposés en 18 lieux clés à travers Houston, en plein air, et accompagnés d’événements culturels réguliers, du spectacle de danse au concert en passant par la représentation théâtrale, pour un festival qui dure jusqu’à la fin de l’année.

Les 60 portes ainsi disséminées créent un parcours inspiré à Karine Parker-Lemoyne par une chanson de Peter Gabriel, composée après qu’il a vu la chapelle Rothko à Houston : “Fourteen Black Paintings“. Et la directrice de la TFAA d’entonner le poème récurrent : “From the pain come the dream; from the dream come the vision; from the vision come the people; from the people come the power; from this power come the change.” Chacune de ces étapes est représentée sur les sites d’Open the Door, tandis que Karine Parker-Lemoyne met l’accent sur le symbole de la porte, “seuil à franchir derrière lequel attend un monde nouveau.” Emblème des difficultés et accomplissements d’une vie, la porte “parle à tout le monde” aux yeux de la Française installée à Houston depuis cinq ans, elle-même artiste.

Une porte entre la France et l’Amérique

C’est ainsi que le vice-président d’Air France (sponsor de l’événement) Antoine Huet identifie la compagnie aérienne avec le projet : “En reliant deux villes, deux pays, par les airs, on est aussi une porte et la Fondation Air France vise à développer ces liens”, note-t-il alors qu’il s’est rendu expressément à Houston pour l’occasion. L’Américaine Doreen Stoller, directrice du parc Hermann où sera installée une pièce, confie quant à elle : “je ne me voyais pas comme une ouvreuse de portes !” Mais Karine Parker Lemoyne a souligné que le travail réalisé à Hermann Park, pour en faire un lieu sûr et convivial, correspondait parfaitement à l’idéologie derrière le programme.

“On ne peut pas juste faire des œuvres et les mettre dans la ville sans tenir compte de ce qui s’y passe, des habitants, de l’histoire du quartier”, analyse la directrice de la TFAA, qui a à cœur de travailler avec de multiples institutions et populations locales, pour un projet qui a pris ainsi une ampleur démesurée, avec un nombre d’acteurs qui n’a cessé de se démultiplier.

Une vision neuve de la culture française

La porte comme le festival sont aussi “le liant entre deux cultures” pour Karine, soit le rôle de la TFAA qui depuis sept ans cherche à rapprocher France et Etats-Unis. “On est loin des épisodes de French bashing, il y a une bonne image de la France ici”, explique le consul général Frédéric Bontems. “Mais ça reste une image stéréotypée, basée sur le vin, la gastronomie, la musique du XVIIIe et les Impressionnistes. Trop d’aspects sont peu ou mal connus et la France peut être perçue comme élitiste. Open the Door permet de promouvoir une culture vivante, dynamique, jeune et accessible.”

Inauguration de l’événement samedi 16 mars devant la Public Library de Houston, de 14h à 17h. Au programme : chorégraphie hip-hop, fanfare, crêpes…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Le Mindset de Mambo à Los AngelesLe Mindset de Mambo à Los Angeles Du 31 mai au 29 juin, la galerie Lacen à Los Angeles propose Mindset, une exposition conçue par le peintre français Mambo. Lieu d'exposition dans East Hollywood, Lacen Project se veut un […] Posted in Culture
  • Un village de chefs français en FlorideUn village de chefs français en Floride Sarasota-Bradenton (Floride) va accueillir les 8 et 9 octobre prochain l'association "Village de Chefs" qui regroupe des cuisiniers et pâtissiers français et francophones exerçant dans le […] Posted in Culture