Subscribe

Franck Scemama remporte la primaire consultative du PS

Après avoir échoué face à Corinne Narassiguin en 2010, Franck Scemama a cette fois remporté le vote des adhérents PS en Amérique du Nord. Il devra néanmoins attendre la ratification des résultats par le bureau national du PS avant de devenir officiellement le candidat du Parti socialiste lors de la nouvelle élection législative partielle.

Le ticket Franck Scemama et Annie Michel (69,1%) a remporté le scrutin face au tandem Gabrielle Durana-Olivier Minne (28,6%). Une victoire sans surprise compte tenu du soutien de tous les secrétaires de section d’Amérique du Nord et de tous les membres de la campagne de Corinne Narassiguin à la candidature de Franck Scemama. 130 électeurs ont participé au scrutin pour un taux de participation de 82,1%. 2,3% des électeurs ont voté blanc.

“Je suis ravi de l’issue du scrutin. J’attends désormais la décision du bureau national, qui se réunira le 5 mars prochain. Je ne suis pas trop inquiet car je n’ai pas entendu d’autres noms circuler à Paris concernant le poste. Mais il est tout à fait normal que le PS valide ce vote des adhérents. Pour l’instant, je ne suis pas le candidat du PS en Amérique du Nord”, a affirmé Franck Scemama à France-Amérique.

Ancien secrétaire de la section PS de Montréal, et ancien élu AFE pour la circonscription du Québec, Franck Scemama a vécu à Montréal entre 2005 et 2012. Annie Michel, sa suppléante, est enseignante à New York. Elle est aussi administratrice de la Caisse des Français de l’étranger (CFE).

Des discussions vont être engagées dès vendredi entre les représentants du PS en Amérique du Nord et les instances nationales du parti pour que le résultat du scrutin soit validé. Des échanges auront également lieu avec les autres partis et formations de gauche en Amérique du Nord. Pour le moment aucun accord n’a été trouvé avec le Front de Gauche et avec Europe Ecologie-les Verts.

“Je félicite Franck Scemama pour son score. Nous serons à ses côtés pour garder le siège à gauche. Olivier et moi remercions toutes les personnes qui nous ont soutenu et aidé dans cette campagne si brève. Nous avons fait des rencontres et espérons que certains deviendront des amis” assure Gabrielle Durana. “De mon côté, je continuerai à œuvrer en faveur de la démocratisation de l’accès à une éducation bilingue pour toutes les familles intéressées, ainsi qu’à œuvrer de toute mon énergie pour que vive une francophonie qui célèbre la diversité culturelle”, a t-elle poursuivi.

Première mobilisation de campagne à New York

La section PS de New York a organisé mercredi 27 février une soirée de mobilisation au Murphy et Gonzalez Pub, avec “rebondir” comme mot d’ordre. Une quarantaine de militants et de sympathisants ont répondu présents. On s’est interrogé sur la nécessité d’un discours en hommage à Stéphane Hessel, qui n’a finalement pas eu lieu car le personnage était “controversé”.

Dans l’optimisme général, le secrétaire de la section Julien Ducourneau a pris la parole brièvement pour faire le point sur la situation. Il a évoqué la “peine très sévère” qui a été appliquée à l’ex-député Corinne Narassiguin et les “règles très floues” entourant la précédente campagne. Il a aussi annoncé la prochaine étape de la mobilisation, d’ici deux ou trois semaines, qui lancera une communication intensive et des réponses aux candidats concurrents. Julien Ducourneau a insisté sur le caractère “clair et démocratique” du processus de désignation du candidat de son parti, face à la “deuxième tentative de parachutage” de Frédéric Lefebvre. Tout l’enjeu à présent sera de garantir une participation électorale suffisante à une seconde victoire. Franck Scemama en tête de la consultation interne, la section de New York espère que le bureau national du PS suivra les aspirations des militants d’Amérique du Nord.

 

Pour rappel Frédéric Lefebvre sera la candidat de l’UMP à l’élection législative partielle en Amérique du Nord.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related