Subscribe

François Hollande approuve l’expatriation

EDITO. Dans une grande première pour un chef d’Etat, François Hollande s’est exprimé sur l’expatriation des Français, constatant l’augmentation du nombre et s’attendant à ce que celui-ci s’accroisse.

C’est un “effet de la mondialisation”, a-t-il expliqué. Le Président a estimé positif que nos concitoyens cherchent ailleurs une “expérience” professionnelle ou universitaire. Il n’a pas envisagé que l’expérience puisse se révéler définitive  et que ces expatriés ne reviennent jamais. Il n’a pas envisagé non plus que l’état piteux de nos universités et de notre économie contribue à cette quête d’expérience.

Cette déclaration de François Hollande au Palais de l’Elysée, le 27 août,  s’adressait au corps  diplomatique, tous les ambassadeurs étant ainsi réunis une fois par an en une sorte de conclave ou séminaire. Interrogé en marge de l’assemblée sur  l’état du marché de l’emploi et de la recherche, deux moteurs de l’expatriation, le Président, fidèle à lui-même, s’est déclaré “optimiste”. Comme le disait  Pangloss dans Candide de Voltaire (à ne pas confondre avec l’auteur préféré du député Lefebvre, Zadig et Voltaire), pour Hollande “Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related