Subscribe

Frédéric Lefebvre aurait pu se voir retirer l’investiture UMP

Paris Match révèle aujourd’hui que l’UMP a envoyé aux Etats-Unis Edouard Courtial, délégué général aux fédérations de l’UMP, pour connaître les positions des sympathisants de droite en Amérique du Nord après l’investiture de Frédéric Lefebvre. Un voyage qui aurait pu coûter sa candidature à ce dernier.

Car toujours selon Paris Match, lors de son retour en France le 7 mars, Edouard Courtial aurait affirmé à la direction de l’UMP que l’annonce de l’investiture de Frédéric Lefebvre n’a pas été bien accueillie à New York. Un avertissement qui n’a pas eu de conséquence, l’UMP ayant décidé de confirmer Frédéric Lefebvre.
En attendant, Anne Rivière et Julien Balkany n’ont toujours pas annoncé s’ils se présenteraient en tant que candidats dissident droite, à l’inverse de Gérard Michon et Damien Regnard, tous deux candidats déclarés malgré l’investiture de Frédéric Lefebvre.

Suite à notre article, Edouard Courtial a tenu à réagir et affirmer que son séjour “a duré en tout et pour tout 24h et n’avait aucune vocation politique”. L’ancien secrétaire des Français de l’étranger a rappelé qu’il “soutient activement Frédéric Lefebvre pour l’élection législative partielle de la première circonscription des Français de l’étranger”, et que ce dernier “a été choisi consensuellement par la commission nationale d’investiture de l’UMP”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related