Subscribe

Frédéric Lefebvre défend la stratégie politique de Nicolas Sarkozy sur le thème de la sécurité

Le secrétaire d’Etat chargé du Commerce Frédéric Lefebvre a défendu lundi le thème de la sécurité comme enjeu majeur de la campagne et réfuté toute “politique droitière” de la part de Nicolas Sarkozy, jugeant “stratégique” de ne pas abandonner certains thèmes à l’extrême droite.

“Cette campagne est, malheureusement, parfois à côté des réalités”, déclare M. Lefebvre dans une interview au site du JDD. S’agissant de la sécurité, François Hollande fait une “erreur d’analyse” en pensant que “ce n’est pas un sujet de campagne”, avance-t-il. Face aux drames de Toulouse et Montauban, “les Français attendent des solutions, pas une esquive. Nicolas Sarkozy a proposé des choses, lui”, souligne-t-il.

A ce titre, le secrétaire d’Etat défend les récentes arrestations médiatisées d’islamistes. “Après une affaire qui a tant ému les Français, aurait-on pu croiser les bras sachant que nous avions connaissance de la présence de gens dangereux sur notre territoire?”, s’interroge-t-il.

Comme on lui demande s’il réfute “toute idée de stratégie derrière cela”, Frédéric Lefebvre rétorque qu'”on ne peut pas laisser un pan entier des angoisses des gens sans solution, ou laisser le FN en proposer de mauvaises”. “La droite a longtemps fait l’erreur de laisser ces thématiques à l’extrême droite, Nicolas Sarkozy y a remédié, et c’est tant mieux. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il mène une politique droitière, comme on l’en accuse”, fait-il valoir.

“Oui, c’est stratégique de ne pas laisser le FN seul sur un thème qui angoisse des millions de gens”, poursuit M. Lefebvre. Membre de la garde rapprochée de Nicolas Sarkozy en 2007, il note par ailleurs vivre “pleinement” la campagne de 2012. “Je vois beaucoup le président, et je me sens plus utile dans cette campagne qu’en 2007. (…) Depuis six semaines, j’ai eu un jour de repos”, assure-t-il, ajoutant que ce qu’il fait “aujourd’hui est plus enrichissant personnellement”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related